Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hommage de la pomme française à son grand ambassadeur, Daniel Corbel.

Notre compagnon de route et ami Daniel Corbel n’est pas venu à son bureau de Cardell Export à Avignon vendredi matin. Il n’a pas pu porter son regard une fois de plus vers cette mappemonde accrochée au mur et couverte d’épingles qui marquent les ports et les pays de destination de ses nombreux clients. Un planisphère qu’il avait aussi entouré de photos de bateaux et de containers pour illustrer sa belle épopée d’expéditeur maritime au long cours de la pomme française.

Il est parti cette fois-ci pour le grand voyage. Celui dont il ne reviendra pas. On se souviendra que plus de 60 ans après avoir commencé sa vie de labeur comme docker au port du Havre, à 79 ans, il était encore jeudi dernier toujours sur le pont. Avoir été champion de France à 17 ans de lutte gréco-romaine explique sans doute la robustesse et l’endurance qui ont été les siennes tout au long d’une carrière exceptionnelle à plus d’un titre.

De docker très jeune, il était vite devenu spécialiste du shipping. Remarqué pour son dynamisme et son efficacité, le groupement qui allait devenir Blue Whale lui propose en 1971 de mettre son expertise au service du développement des exportations de pommes dans le monde.

Commence alors une vie de conquête et de défrichage des marchés pour faire croquer la pomme de France sur tous les continents. Daniel est de tous les défis logistiques des débuts. Bateaux complets vers la Lybie ou l’Irak en guerre comme trains vers l’Iran, vendre relève alors de tours de force pavés d’imprévus que seuls les aventuriers de sa trempe pouvaient réussir.

Il quitte le groupe coopératif Blue Whale pour créer la société exportatrice Dipra qu’il lie à l’autre grand groupe du secteur, Pomanjou. Lorsque Cardell Export entre dans le giron de cette entreprise en croissance, il en devient le dirigeant jusqu’au début de l’année 2020. Un passage de témoin qui lui laissait encore jusqu’à la semaine dernière la responsabilité des vergers du sud-est du nouvel ensemble Innatis.

Au-delà d’un parcours professionnel avisé et réussi, Daniel s’illustre par son leadership dans les engagements collectifs au service de l’expédition et de l’exportation de fruits.

Il est ainsi le principal initiateur de la marque aux trois pommes France Crunch au début des années 90 pour fédérer ,mettre en commun et augmenter les moyens marketing des principales entreprises exportatrices en Angleterre et en Irlande. Il préside depuis 2006 jusqu’à l’an passé l’Association Nationale des Expéditeurs Exportateurs de Fruits et Légumes (ANEEFEL). Il est depuis 2004 le trésorier de l’Interprofession des Fruits et légumes (Interfel) où il défend avec constance le budget affecté au développement de l’exportation en tant aussi que co-président de la commission internationale.

La voix forte de Daniel Corbel pour la France se fait aussi entendre à Bruxelles où il co-préside le comité export de Freshfel et comme membre du Comité consultatif de l’UE ainsi que du groupe expert pommes et poires.

Les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur qui lui ont été remis en 2017 venaient reconnaître l’importance de ses engagements au service du pays. Et à travers lui c’est aussi le monde de l’arboriculture tournée vers le grand large qui était reconnue.   

Inutile de préciser que depuis les débuts de l’organisation économique de la pomme qui s’est poursuivie par la création de l’Association Nationale Pommes Poires, Daniel était l’expert incontesté toujours consulté et écouté pour définir et mettre en œuvre les lobbyings nécessaires et les stratégies de communication qui accompagnent les mises en marché des exportateurs.

Il a été l’un des pionniers de l’introduction de la Gala au Moyen Orient. Plus récemment il nous a bluffé en pariant sur la variété Juliet cultivée sous le label AB et en l’exportant activement vers le Canada, les Emirats, Taiwan où le Vietnam.

Daniel Corbel est de ces pionniers qui ont fait de la France jusqu’en 2000 le premier pays exportateur de pommes du monde. Et l’un de ceux qui depuis ont compris que notre perte de compétitivité nationale nécessitait de singulariser l’offre tricolore des autres origines. Ce chantier-là ne fait que commencer.

En ce début d’année 2021 où les menaces pour le verger français de pommes et de poires semblent supplanter les opportunités, inspirons-nous du message que nous laisse Daniel dont les combats gagnés étaient tout autant improbables que ceux que nous avons à mener.

Daniel manquera à la saveur de nos échanges en réunion où il s’employait à être bref, concret et pragmatique. Il ne se payait pas de mots, sauf peut-être de bons mots lors des moments conviviaux qui suivaient. Il manquera vivement sur les salons de Hong-Kong à Dubaï en passant par Berlin ou Paris. Il y était partout un peu chez lui, au milieu d’une clientèle internationale qui lui était familière. 

Au nom de tous les arboriculteurs, des dirigeants et des commerciaux membres de notre association, de toute l’équipe de l’ANPP, j’adresse à Elisabeth, Pascal et Céline ses enfants, à ses huit petits-enfants, à Eric son gendre ainsi qu’à ses associés, ses collaborateurs et ses proches nos plus sincères condoléances et toute notre sympathie. 

Infiniment merci mon cher Daniel Corbel. Repose en paix.

Hommage de la pomme française à son grand ambassadeur, Daniel Corbel.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

ANIMALERIE EYDENN 11/01/2021 11:53

Super merci, passez me voir.