Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Krach boum hue.

L’actualité aujourd’hui me fait penser au bruit du piège à fille de Dutronc père. Parce que ça dévisse vraiment grave sur le marché des actions, toutes places boursières confondues. Mais des trois dissonances c’est quand même « hue » que je préfère. Ça doit être le côté « en avant », « travailler plus », qui me parle. L’édito du Monde daté de demain, en kiosque depuis le début de cet après midi, (je sais, je me suis déjà amusé avec ça) cite cette analyse de l’économiste John Kenneth Galbraith : « ce que nous savons avec certitude, c’est que les épisodes spéculatifs ne se terminent jamais en douceur. Il est sage de prédire le pire, même s’il est, selon la plupart des gens, peu probable ». Tout le monde veut vendre, personne n’a envie d’acheter. Bon, il ne faut pas trop s’inquiéter, ça ne durera qu’un temps, comme à chaque fois. Ça, c’est une autre certitude dont je suis moi-même l’auteur. Les entreprises de l’ancien monde seront donc moins chères à l’achat demain pour les inépuisables fonds souverains, comme on les appelle. Nos rêves de ligne Maginot vont s’évanouir encore un peu plus. Et la règle du jeu de notre pouvoir d’achat se définira plutôt à Pékin et à New Delhi qu’à Paris. Au moins sur ce plan là le coach et ses slogans de campagne ne nous aura pas mis sur le mauvais chemin. La partie s’annonce plutôt rude.

  
J’ai passé la journée dans le temple de la recherche agronomique française, rue de l’université. Je me suis dit tout au long de la journée qu’il faudrait aussi une commission Attali pour la recherche publique dans ce pays. Le pouvoir politique dit qu’il faut réduire de 50% l’usage des pesticides en France. Il a cru comprendre que l’INRA lui avait dit que c’était possible sans modifier significativement les quantités produites et l’économie des campagnes. Tout naturellement il demande à l’institut de décrire les scénarii pour tendre vers cet objectif. La commande telle qu’elle est formulée est un pur non sens. La réponse sera en adéquation. Avec les personnes réunies par atelier pour les différentes cultures il y aurait pourtant matière à un brainstorming créatif qui définirait les voies et les méthodes du progrès.
Enfin j’ai quand même appris quelque chose. Un participant a demandé après la présentation des objectifs des travaux par la directrice de l’INRA, madame Marion Guillou, ce qu’elle entendait précisément par l’expression « porteur d’enjeu ». Elle a simplement répondu qu’il s’agissait de la traduction couramment adoptée pour le terme anglais « stakeholder ». On peut aussi dire « partie prenante » si l’on en croit Wikipédia que je viens de consulter. Mais comme le disait un autre intervenant de la vénérable maison nous étions aussi là pour dé-conceptualiser.
 
J’ai lu ce soir beaucoup d’autres articles très intéressant dans le journal de demain. Mais plutôt que de vous embêter avec le service minimum dans l’éducation ou l’histoire de madame Davos, Hilde Schwab, j’ai eu envie de vous mettre un lien sur un article consacré à un certain Eric Lafforgue. Un autre lien en bas de l’article permet d’aller sur son site et de voir son travail photographique. Etonnant.
 
 
 
 
       
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
Hey, ducon, si t'as du mal à digérer, il me reste quelques dragées pour faciliter ton transit.
C'est quand tu veux...
J'ai la pharmacopée facile.
Répondre
L
Rapide le "Troll "  ; à 11h30 il lisait CL à l'oeuil et y a même trouvé a bouffer pour passer à table  12h40 .
Répondre
D
La charente libre n'a pas trouvé mieux pour illustrer un article sur le futur verger écolo du Tâtre que de passer une photo des vergers du Tastet...
Drôle de mélange de genres...
Répondre
F
C'est rien que des bêtises ki se di issi...
Répondre
D
Bon,bin, ton lien c'est un téléchargement!!!???? Enfin...

Sinon ça marche pour toi, toujours en vadrouille...

Mais dis donc la réussite de ton mec, elle te fait pas personnellement rêver? C'est à dire, tout plaquer un jour et puis satisfaire à ses vraies envies???
Finalement, dirigeant d'entreprise ce n'est pas un but dans la vie... De là toutes les contradictions(contorsions)politiques pour défendre son taf! Y'aurait une étude à faire là-dessus...
Moi, ça a jamais été mon but... Pour ça que je rame...

Bon, les rois du pétrole, les chinetoques et autres malaisiens sont partis à la conquête de l'ouest, à cheval sur leurs gros billets, qu'esse-t'en penses-tu???????
Ce serait-y à qui la faute?????

Aux économistes amerloques tous plus fûtés les uns que les autres?
Ou à la gauche française?

Si tu vois machin à Paris, dis-zy bonjour de ma part!
Répondre