Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Drôle de drame.

 

 

J'ai réécouté l'interview de Jean Lassalle par Jean Michel Apathie sur RTL. Le député qui marche y témoigne de sa rencontre avec les français. Je l'ai trouvé si peu convaincant que je m'en suis inquiété auprès de quelqu'un qui le connait très bien. Et qui a confirmé mes doutes.

Mais pour ne pas me laisser sur cette mauvaise impression sans doute, j'ai reçu un lien vers une vidéo que je trouve si drôle que je souhaite la partager avec vous mes chers lecteurs. 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
<br /> <br /> <br /> <br /> lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news<br /> <br /> <br /> En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de<br /> Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du<br /> village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions<br /> hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un<br /> seul aujourd'hui se décide à parler.<br /> <br /> <br /> 35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser<br /> le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.<br /> <br /> <br /> Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de<br /> ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi<br /> joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)<br /> Interview du 26 mars 2012<br /> sur radio-alpes.net<br />
Répondre
L
<br /> OLé pourtant un gars bien, tieu Bové...<br />
Répondre
D
<br /> Olivier,<br /> <br /> <br /> Pourquoi parlez-vous de Bové quand je parle de Lassalle. Tout les oppose, l’un détruit, l’autre construit. <br /> <br /> <br /> Une première fois, nous nous sommes ratés de deux heures au tunnel du Somport, qui est en quelque sorte son oeuvre (voir l’épisode Candanchù). Ce type agit<br /> sans tonitruance à l’abri des regards dans une organisation mondiale qui se dévoue pour les populations de montagnes. À cette occasion il défend l’avenir économique de ces zones en déshérence, et<br /> il a un raisonnement imparable, vraiment imparable! Et par dessus le marché novateur, à un point que vous ne sauriez imaginer. Et même applicable à la Charente.<br /> <br /> <br /> Puisque l’on bavarde tant d’une (hypothétique) réindustrialisation regardez les exemples de répartition géographique de l’outil industriel en Allemagne ou en<br /> Lombardie.<br /> <br /> <br /> À cet égard le raisonnement que Lassalle développe pour la vallée d’Aspe et Candanchù est un cas d’école. Fort éloigné du brouhaha con-sensuel de la sphère<br /> politico-médiatique. Je vous invite à aller sur place humer l’air du temps dans une province qui avec son héritage protestant devint libre des siècles avant la France. Évidemment pour des “élites<br /> parasitaires” parisiennes et centralisatrices ce raisonnement est un caillou dans leurs chaussures vernies.<br /> <br /> <br /> Franchement cela m’ennuie de voir à son sujet des gens de qualité “aboyer avec les moutons”. <br /> <br /> <br /> Ces “mutins de Panurge” comme aimait les qualifier Philippe Muray. <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pour ma part chaque fois que je passe devant l’usine Toyal d’Accous, je pense à Jean Lassalle avec admiration...<br />
Répondre
O
<br /> José Bové peut aussi paraître sympathique pour certains, ça ne l'empêche pas d'être con et dangereux...<br />
Répondre
D
<br /> L’antipathique Apathie, eut-il de l’empathie pour l’élu atypique qu’est le sympathique Jean Lassalle?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> On sait bien que l’interviouveur a le triste pouvoir de dévaloriser sa victime. Il ne faut pas être passé entre les mains de ces manipulateurs pour croire en<br /> leur vérité.<br /> <br /> <br />  Franchement ce béarnais est hors-normes, il cultive une différence assez déroutante. Lui au moins ne se prend pas au sérieux et sait mettre les mains<br /> dans le cambouis. Il aime les gens et ils  le lui rendent bien, élu, réélu et encore réélu. Les urnes parlent plus que les autres, ;-)<br /> <br /> <br /> Et, en attendant qu’une nouvelle fois “Lassalle gueule”(?), dégustez son livre!<br /> <br /> <br />  Si tous les élus étaient de sa trempe nous n’entendrions plus cette phrase un tantinet idiote: “Un pour tous, tous pourris”! Il faut aller à<br /> Lourdios-Ichère pour le comprendre. Il est cultivé, comme tous les bergers. Je l’ai rencontré deux fois, quel souvenir, ça décoiffe...<br /> <br /> <br /> Dans son livre, les épisodes “Candanchu” et “Sarkosky” sont à mettre entre toutes les mains!!! Ce devrait être enseigné dans les écoles de France et de ...<br /> Navarre.<br />
Répondre