Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Animal politique sensible.

Un bon moment de télé hier soir avec Ripostes sur la cinq. Faut dire que l’invité de Serge Moati est plutôt atypique. Jean Louis Borloo sort du cadre habituel des interviews convenues. On sent l’engagement, les tripes, les convictions et le refus de se laisser enfermer dans une case ou de se faire coller une étiquette. Il démontre à chaque instant que la volonté politique et le travail peuvent changer le cours des choses. Serge Moati lui a rappelé qu’au début des années 80 il était l’un des avocats les mieux payés de France. L’explication qu’il a donnée est toute simple, quand on lui confie une affaire il s’investit de toutes ses forces sur le dossier sans jamais faiblir ou renoncer. Il me semble que l’on bénéficie bien aujourd’hui de son talent et de son expérience passée. Je me souviens de l’impatience et de l’incrédulité qui s’exprimaient pendant qu’il était au travail pour élaborer son plan de cohésion sociale et ou ses apparitions médiatiques étaient rares. C’est Angela Merkel qui a cité à Davos un proverbe africain qui me semble bien s’appliquer à  la méthode Borloo : « si tu veux avancer vite, marche seul mais si tu veux aller plus loin marche avec les autres ». A part ça il occupe l’écran. Il bouge, s’énerve, rudoie gentiment Moati, lui tape sur la main par-dessus la table, feuillette ses papiers pour montrer à la caméra des graphiques où on voit des courbes qui montent comme le remarque le journaliste, grimace avec ou sans ses lunettes, laisse des silences s’installer pendant lesquels il va chercher l’expression qui convient pour ses convictions et ses émotions fortes. C’est réussi, il ne laisse pas insensible.     

  

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel D 07/03/2007 08:32

J'aime beaucoup les opinions de Laurence!
Non pas parce qu'elles flattent ma grivoise opposition, mais je les trouve plutôt sages et révélatrices des contradictions évidentes du personnage débraillé pour qui sait voir et entendre.
Et jusqu'à se poser la question qui taraude tout le monde: comment une femme si pincée, si farinée, si raide sur elle, dont rien ne peut dépasser qui puisse détourner le regard, comment donc Béatrice S. peut-elle prendre plaisir à sortir avec un mec jamais peigné, avec des revers de col de veste chargés de miettes et de pâté, de taches de pinard(si l'on en croit les Guignols), et qui ment comme un dragueur de plage?
Ça doit la reposer...
Comme Marie Drucker se repose intellectuellement dans les bras de son grand benêt de l'UMP.

arnaud 06/03/2007 18:45

J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ alors venez le voir et dite ce que vous en penser dans les commentaires pour que je l'ameliore, merci d'avance!!!!

laurence 05/03/2007 08:11

moi je vis la méthode Borloo ici dans les PA puisque nous avons pris la délégation à la pierre. et je dois dire que je suis moins enthousiaste que vous, Borloo lance à grand coup médiathique des politiques puis ensuite se tourne vers les collectivités pour qu'elles les financent, puis nous refait un coup de pub sur les supers chiffres obtenus, belle méthode !! et je suis franchement hyper déçue que ce fameux droit au logement opposable retombe sur les épaules des maires, quel courage ce Borloo! par contre le côté sympa décalé décoiffé... et puis quand on sait qu'il caline Béatrice Schonberg il ne peut pas être tout à fait mauvais!!!