Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les articles "commentaire libre"

L’après Covid a commencé. Continuités, infléchissements et ruptures (2)

C’était il y a tout juste trois mois, le 12 mars. Seulement trois jours après que Guiseppe Conte ait mis à l’arrêt et aux abris toute l’Italie. Médusés, on apprenait au réveil que Donald Trump vidait le ciel sur le champ de toutes les liaisons aériennes...

En savoir plus

L’après Covid a commencé. Continuités, infléchissements et ruptures (1)

L’improbable est arrivé. Un arrêt brutal et long d’une bonne part de l’activité économique et de la vie sociale s’est produit. Un virus parti de Chine, parce qu’il pouvait tuer, sans remèdes connus, a fait se terrer et s’enfermer tous ceux qui le pouvaient...

En savoir plus

 2019 est tombée à l’eau. Souhaitons- nous bon vent pour 2020.

A l’aube d’une nouvelle année, on se retourne une dernière fois sur celle qui vient de s’achever et il est déjà grand temps de regarder devant, loin devant. Mais pour se projeter efficacement vers l’avenir, il est nécessaire d’évaluer les menaces et les...

En savoir plus

SRADDET: la nouvelle-Aquitaine en transition (s). Ou comment se payer inutilement de mots sans  résoudre nos maux.

Les conseillers régionaux de Nouvelle Aquitaine sont appelés demain à voter le Schéma Régional d’Aménagement, de développement Durable et d’Egalité des Territoires. Ce schéma est une somme, un pavé, 205 pages pour le rapport d’objectifs, 122 pages pour...

En savoir plus

Ma réponse à Maurice Bontinck qui m’interpelle sur Facebook après son éditorial dans la Charente Libre.

Ma réponse à Maurice Bontinck qui m’interpelle sur Facebook après son éditorial dans la Charente Libre.

A la suite de la publication de son édito dans la Charente Libre du vendredi 20 avril, Maurice Bontinck s’adresse sur Facebook à Xavier Bonnefont, Jean-Huhert Lelièvre, Pierre Berton, Elise Vouvet et moi pour nous demander de confirmer que nous sommes...

En savoir plus

Et faire la grève de l’impôt on peut ? Euh…non bien sûr. Mais pourtant, des fois, on devrait.

Et faire la grève de l’impôt on peut ? Euh…non bien sûr. Mais pourtant, des fois, on devrait.

Avec un record mondial de près de 54%, la part du PIB qui circule dans les tuyaux de la sphère publique en France est bien trop importante. Il s’ensuit des pertes en ligne de toute nature qui grèvent injustement et inutilement le pouvoir d’achat des citoyens....

En savoir plus

Le statut absurde des travailleurs détachés. Ou pourquoi il faut faire sauter une directive qui contribue à faire exploser l’Europe.

Le statut absurde des travailleurs détachés. Ou pourquoi il faut faire sauter une directive qui contribue à faire exploser l’Europe.

L’affaire date du 16 décembre 1996. Par une directive, l’Europe a rendu possible le travail détaché. Un travailleur Bulgare peut ainsi être employé par une entreprise ou une agence d’intérim dans son pays et être détaché jusqu’à deux ans dans un autre...

En savoir plus

En colloque à l'Assemblée Nationale aux côtés du député Alain Moyne-Bressand

En colloque à l'Assemblée Nationale aux côtés du député Alain Moyne-Bressand

J'ai participé et animé le 22 février un colloque "abeilles et pollinisation" à l'Assemblée Nationale aux côtés du député de l'Isère à l'initiative de l'événement, Alain Moyne-Bressand. C'est le troisième colloque auquel je participe sur ce thème. Le...

En savoir plus

Décryptage d’un système piège. Ou pourquoi François Fillon doit résister à la tempête politico-médiatique qui s’abat sur lui.

En révélant que Pénélope Fillon a été rémunérée comme attachée parlementaire de son mari entre 1998 et 2002 puis de son suppléant entre 2002 et 2007 et en insinuant qu’il s’agirait d’un emploi fictif, le Canard Enchainé a provoqué une déflagration politico-médiatique...

En savoir plus

Quand Bernard Cazeneuve en appelle aux mânes de François Mitterrand. Ou le coup de pied de l’âme à Macron.

Quand Bernard Cazeneuve en appelle aux mânes de François Mitterrand. Ou le coup de pied de l’âme à Macron.

C’est peut-être ça le nouveau coup de Jarnac, cher François Raby. Un coup de pied de l’âme de François Mitterrand servi au débotté par un premier ministre commémorant opportunément l’anniversaire de sa mort et le centenaire de sa naissance. Les mots des...

En savoir plus