Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pomiculteurs de tout le pays, unissez vous.

Alain est éleveur et pomiculteur sur la commune de Concèze en Corrèze. Jour après jour, année après année, il prend le plus grand soin de ses bêtes et de son verger. 17 hectares de pommiers plantés tout autour de la ferme dans un magnifique paysage vallonné et verdoyant de forêts et de prairies.

Avec ses collègues, il a fait la réputation de la pomme du limousin. Cette golden d’altitude à la face rosée qui compte parmi les plus savoureuses des étals. Cette année, il a planté des arbres de deux variétés très prometteuses pour le climat du Limousin, Evelina et Opal.

Dans la nuit de lundi à mardi dernier, des activistes qui se revendiquent de la lutte contre les  pesticides sont venus lui couper ses jeunes arbres. Un saccage abominable.

Depuis lundi il essaie de comprendre. Qui a bien pu lui faire ça ? Pourquoi s’en être pris à ses arbres ? Alors, il observe chaque indice. La hauteur de la coupe selon les rangs. En dessous le greffon ou à hauteur du genou. Les traces de pas. De roues de voiture. Tout ce qui peut lui permettre de comprendre la psychologie et le comportement de ses agresseurs. L’âge ou la corpulence. Et puis la nuit comme il dort mal, c’est sur la table de la cuisine qu’il déploie les photos des messages qu’ont laissés les terroristes. Il en étudie chaque mot. L’orthographe, le graphisme et la singularité. « Cultivateur », ce sont les gens de la terre qui utilisent encore ce vocable. Cela rajoute encore à son incompréhension.

Il fallait le voir hier, chez lui, entouré de sa famille et de son voisin le plus proche, raconter tout cela et chercher encore à comprendre comment une telle agression est possible. Pour l’heure, la perte financière n’est même pas son souci. Pourtant elle est sévère et les temps sont carrément durs. Son dommage est ailleurs. Bien plus profond. Bien plus douloureux. C’est sa noblesse de paysan honnête et rigoureux qui est atteinte. Ceux qui lui ont fait ça resteront longtemps hors du champ de sa compréhension des hommes.   

Le mouvement de solidarité spontané de tous ses collègues arboriculteurs de la région l’a réconforté. Ils étaient plus de 200 à s’être déplacés pour être à ses côtés pour la conférence de presse organisée par l’association Pomme du limousin. Il a eu chaud au cœur Alain.

L’ANPP, notre association compte près de 1500 arboriculteurs. Si chacun de nous fait un don de 10 euros, une partie du dommage lui sera indemnisé. Ses collègues du limousin envisagent symboliquement de venir à l’automne l’aider à replanter la parcelle.

Un certain climat d’écologisme combattant libère nombre d'énervés obtus en désespoir de causes. Verts caca d’oie à l’extérieur et carrément toxiques à l’intérieur. Les arboriculteurs de France doivent être aujourd'hui plus soudés que jamais pour déployer largement leurs filets afin de se préserver contre tous les violents orages de brêles qui s’annoncent.   

J’ai lancé une cagnotte sur Facebook au nom de l’Association Nationale Pommes Poires pour récolter la somme symbole de l’unité des pomiculteurs écoresponsables de France.

A méditer en ces temps troublés pour les paysans cette parabole toujours d’actualité de Mirabeau :

« Les hommes sont comme les pommes quand on les entasse ils pourrissent ».

Le lien vers la cagnotte en cliquant ici.

Le lien vers la revue de presse du vandalisme

Et puis mon article précédent…..

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

daniel D. 01/06/2014 13:44

Pomiculteurs et... poiriculteurs !!!