Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Surveillance rapprochée.

Samedi, plus de 400 personnes se sont réunies pour demander le maintien à Barbezieux d’un service optimum de chirurgie qui assure en coopération avec Girac la prise en charge des patients 24 heures sur 24. Le sérieux, la dignité et la responsabilité dont chacun a fait preuve tout au long de la marche qui a conduit le cortège depuis Plaisance à l’entrée nord de la ville par la route nationale 10, forcent le respect. Les organisateurs de la manifestation peuvent être satisfaits du résultat de leurs efforts.

En parlant avec les uns et les autres tout au long du trajet j’ai entendu s’exprimer une profonde colère à l’égard des projets ourdis contre l’hôpital par l’autorité de tutelle mais aussi par les gestionnaires de l’établissement. Beaucoup parmi ceux avec qui j’ai pu échanger sont des observateurs attentifs et informés qui accumulent les éléments de preuve pour démontrer le fossé immense qui sépare les propos rassurants de ceux qui dirigent de leurs actes au quotidien. Il est paradoxal de voir l’Etat affirmer sa volonté de garantir plus de sécurité à la population à des coûts maîtrisés alors qu’il couvre une désorganisation dont le résultat sera à l’opposé de la volonté affichée. L’hôpital de Barbezieux en coopération avec Girac est à ce jour encore en aptitude de répondre efficacement  avec sa chirurgie aux  exigences de qualité, de sécurité et de maîtrise des coûts fixées par la tutelle. Il manque l’essentiel quand même pour assumer ce projet. C'est de la volonté, du courage et du talent chez ceux qui ont le manche. Dans la manifestation chacun en était bien conscient et le fera savoir. Il serait avisé d'en tenir compte.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

daniel 21/06/2006 14:21

Lu dans SO aujourd'hui:

1 - L'entrevue avec le ministre de la santé est ajournée...

2 - Le maire de Cognac et les responsables de l'hopital vont se rendre à Poitiers pour rencontrer le directeur de l'ARH et lui réclamer les sommes promises et jamais versées en récompense d'avoir fermé la chirurgie pour la filer à une clinique privée...

Nous étions 200 Samedi, mais en arrivant au port, combien serons-nous alors?

daniel 19/06/2006 22:02

Je vois que tu additionnes au mieux les bonnes volontés du journalisme local: 400 manifestants Samedi c'est les 200 de CL plus les 200 de SO!

Moi j'ai vu qu'on n'a pas été aussi nombreux qu'on l'avait espéré...

Cela a confirmé mon point de vue sur les Charentais: ils n'ont pas cet esprit de groupe qu'on trouve en d'autres régions, comme il existe autant chez les gens du Nord comme dans tout le grand Sud-Ouest, où le plaisir d'être ensemble est comme une fête, où défendre une cause devient un moyen de se rencontrer et de tisser des liens.

Le meilleur exemple offert est cette fête de la musique à Barbezieux de samedi dernier complètement détournée de son objectif premier, par seul souci de rentabilité, vu qu'ici l'on considère que faire la fête en milieu de semaine, hors des règles admises, ne peut que conduire à la gabegie...

A Barbezieux le bourgeois ne baise et ne boit que le Samedi!

Si en plus on lui demande de défiler en bandes organisées en début de journée, il est pratiquement certain qu'il va éviter de s'épuiser inutilement(Ah! mon pauvre, tout est réglé d'avance, ça va servir à rien...) et risquer de gâcher le rare plaisir offert à bobonne...