Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'environnement vu d'ailleurs.

Je viens de lire dans l’édition du Monde daté de demain l’article d’Eric Le Boucher intitulé « questions sur l’après Grenelle ». Une nouvelle fois l’analyse du journaliste économiste, membre de la commission Attali au travail sur les conditions à réunir pour libérer la croissance, bouscule les idées reçues. (Il est accessible sur le site du Monde).  Il écrit par exemple ceci : « Ensuite, et surtout, il faut trouver une réponse au défi que n'ont jamais voulu regarder les militants de l'environnement : en règle générale, l'écologie est anti-sociale. Un pauvre avec une vieille 205 pollue plus qu'un riche au volant d'une Mercedes dernier modèle, une décharge brésilienne qu'une usine de retraitement en France. C'est ça le grand, le vrai problème. Si on aide le pauvre à moins polluer, quelle autre aide sociale faut-il sacrifier ? Qui l'acceptera vraiment ? ».
En marchant dans les rues de Marrakech cet après midi, au milieu d’un flot de véhicules fumants et polluants, dans cette ville en croissance immobilière effrénée, je ressentais le profond décalage entre nos préoccupations respectives au regard de l’environnement. Mais nous ne pouvons ignorer aussi qu’en soutenant la croissance des pays aux normes moins élevées que les nôtres, par notre consommation chez eux comme chez nous de leurs biens et services, nous ne délocalisons pas seulement la production de ces biens et des services qui peuvent être produits à meilleur coût par eux, nous délocalisons aussi la pollution qui accompagne ces bas coûts. Nos préoccupations environnementales très légitimes doivent aussi intégrer cet impact que nous ne pouvons ignorer du niveau de vie que nous revendiquons.  
   
  
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel D 14/11/2007 08:43

http://rue89.com/2007/11/13/les-emeutes-de-sefrou-montrent-le-desarroi-du-maroc-inutile

Daniel D 01/11/2007 08:39

Tu voudrais me faire comprendre que le degré de civilisation de notre société serait trop élevé? Que nous aurions, pour mieux vivre ensemle, érigés trop de règles contraignantes pour celui qui veut se faire du pognon et qu'il ne resterait au pauvre néo-libéral entreprenant que d'aller installer sa spéculation dans un pays sous-développé où n'existent ni protection sociale ni protection sanitaire et environnementale?
Comme la société américaine GAP qui fait broder ses ti-shirts par des petits basanés de 10/11 ans, souvent battus?

Notre marché ne doit pas être ouverts aux productions faites au mépris de nos propres règlements, sinon c'est accepter un retour en arrière inadmissible. Et le profit des uns ne doit pas être fait sur le dos des acquis de notre société.

La théorie libérale a des limites qui sont celles de l'humanité en marche...

Me souviens de ces paysans qui péroraient il y a déjà longtemps: on va aller faire du melon au maroc... là-bas on n'est pas emmerdé par les charges sociales, les gars bossent 10 heures par jour pour presque rien et question traitements, on fait ce qu'on veut...

Pour ces gens-là il n'était pas question de baisser les coûts de production en toute logique commerciale, mais de se faire une telle marge qu'ils seraient goinfrés de thunes en moins de deux!!!

(En attendant Sarko s'en remet plein les fouilles pour le bonheur de chez Rollex et du Fouquet's, en autres...)
Qu'est-ce que c'est bien d'être aussi décomplexé!!!

Daniel D 28/10/2007 17:36

C'est pas ici que j'ai lu une glorification des théories d'Alan Greenspan???
Celui qui disait qu'il fallait tout délocaliser!

TOUT? Oui tout, même sa merde!

Et voilà notre petit commissionnaire en vacances qui se pose soudain LA question!

Sommes nous bien raisonnables?

La terre est à tous vents et ce qui fume à Marrakech risque fort de nous asphyxier en France...

C'est bizarre comme je me souviens de tout ce qu'on a dit et écrit avant, sur ce sujet et qui dénonçait le libéralisme à tout crin et en particulier celui de la constitution européenne.

"...il existe une fracture..." On se souvient de la rengaine à Chirac et bien je pense qu'il en est une encore très présente, née un jour de référendum en 2005.
Et elle n'est pas près de se refermer!

Daniel.Sauvaitre 28/10/2007 20:16

Daniel, la question qui me semble intéressante est la suivante: quelle sévérité de contraintes réglementaires faut-il se donner localement en matière d'environnement si elles ont pour effet d'accélerer les délocalisations sans améliorer sensiblement l'impact environnemental global?Quel est ton avis? Si c'est kif kif ,comme on dit ici, on peut se poser la question.

sandra 28/10/2007 15:24

et dans un article "du monde de demain" vous avez les résultats du loto???

yvonne 28/10/2007 11:41

demain sortent les propositions de la commission Balladur sur la réforme des institutions, l'esprit public de ce matin avec M. Bourlange (membre de cette commission) était comme d'habitude très intéressant, avec mes des sujets sensibles comme la proportionnelle ou le non cumul d'un mandat local avec un mandat parlementaire... mais cette réforme va bien sûr être reportée après les élections prochaines comme tous les textes proposés ces temps ci.... avec un énorme et peut être utopique espoir qu'elles aboutissent rapidement. en tous cas, ça cogite dans tous les sens, à quand les réalisations effectives!!!