Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le matin du grand soir.

Je suis devant ma télé depuis 21 heures et je regarde la soirée spéciale meetings sur LCI. Je ne sais pas ce que sera la sixième république mais la cinquième n’aura pas démérité dans l’offre démocratique à l’élection présidentielle. Pendant la campagne officielle les quatre candidats qui représentent potentiellement plus de 85% des suffrages des électeurs ne disposent que de 30% du temps de parole alors que les neuf autres bénéficient de 70% de ce même temps à la télévision pour un score attendu dimanche d’environ 15% des suffrages.

Enfin il faut bien sûr attendre le seul résultat qui vaille, celui des urnes. Mais à entendre le tissu de conneries proféré par ceux qu’on appelle les petits candidats il est vital pour le pays qu’ils ne suscitent pas une adhésion plus importante chez les électeurs. Voir s’exprimer successivement quatre candidats de l’extrême gauche est assez surréaliste. Leur concurrence sur le même créneau politique suffit à démontrer l’extrême individualisme des leaders de ces groupuscules anachroniques et d’inspiration totalitaire. C’est aussi vrai pour Marie Georges Buffet et Dominique Voynet. L’une ne fait plus référence au communisme et il n’apparaît plus ni faucille ni marteau dans son décor. L’autre, écologiste des villes, à la regarder et à l’entendre n’invite pas vraiment pas à se nourrir bio. Paradoxalement elle me semble avoir plutôt fait une bonne publicité pour ce qu’elle a appelé dimanche soir sur France 2 la pomme de blanche neige. Il y a une perception subliminale de cette femme qui me semble inciter celui qui la regarde à faire le contraire de ce qu’elle préconise parce qu’à défaut de vivre plus longtemps on est sûr avec elle de trouver le temps long. Le candidat du CNPT en suivant m’a semblé plutôt rafraichissant et drôle, en tout cas d’un vert moins factice. François Bayrou qui tenait son dernier meeting à Pau s’est une nouvelle fois présenté  comme le messie que la France attend pour mettre fin à la captation du pouvoir par la gauche et la droite et à l’échec dont sont responsables ces deux camps. Cette attitude de la part d’un candidat dont le parcours est assez peu réformiste et très peu rassembleur me semble chaque jour un peu plus détestable. L’éditorial de Jean Marie Colombani de cet après midi dans le Monde intitulé "impératif démocratique", s’il ne nous conduira pas l’un et l’autre à voter pour le même candidat, exprime très bien (tellement mieux que je ne saurais jamais le faire) quel rassemblement des électeurs doit s’opérer dès le premier tour pour que le second permette vraiment aux français de choisir à quelle majorité ils veulent confier la responsabilité de la conduite du pays pour les cinq ans qui viennent. Le vrai choix est entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Ensemble tout devient possible ou la France présidente. Pour ce qui me concerne la Région présidente ne m’a vraiment pas convaincu.

 

J’ai emprunté le titre de cet article au discours de meeting de José Bové que j’ai entendu ce soir sur LCI. En l’entendant dire n’importe quoi sur tout je repensais à Jean François Revel que j’ai lu et découvert trop tard et à ce qu’il disait des altermondialistes. Il les trouvait tellement peu crédibles et compréhensibles qu’il les affublait toujours du terme « demeurés ». Bové ce soir ne l’aurait pas fait changer d’avis.           

    

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

laurence 22/04/2007 20:38

félicitations pour les + 29%, vous avez gagné, vous revenez en politique alors???? le ministère comme disait Yvonne était vrai???

Daniel D 22/04/2007 17:01

Ah! j'avais oublié un autre message de l'armée des ombres!
Sandra!
Yvonne est une dame ? Ah bon, toi aussi alors! Enfin par les temps qui courrent il faut se méfier...
Mais je n'empêche pas les gens de réagir, bien au contraire, je demande que ça. Encore faudrait-il qu'ils le fassent avec un peu de recul et sans dire des âneries. Et aussi à découvert!
Je m'en prends rarement à ceux qui interviennent sans pseudo et qui prennent le temps d'argumenter. Relis les vieux commentaires.
Et puis j'ai mes propres sondages sur ce blog qui, pour certaines(et oui! des femmes!), me placent en tête de leurs favoris....Et elles me le disent en face, sans masque...

Daniel D 22/04/2007 16:50

Mais je ne fais de l'humour avec toi, l'encagoulé, tu ne sais même pas de quoi tu parles...
En plus tu mélanges tout! Tu ose même tirer argument de tes propres délires visuels...

Amen

Benoît XVI 22/04/2007 15:16

Merci Daniel d'avoir souligné l'ironie. Soulignée en faisant précéder le TSSauvaitre de la mention: ...et pire encore...!

Cela montre bien qu'on ne peut pas faire l'humour avec n'importe qui, sous peine de choper des MST (Mots Sans Talent)

sandra 22/04/2007 15:01

moi je n'ai pas aimé non plus, trop agressif, et inutilement dur, daniel D tu n'as rien d 'autre à faire que d'embêter les dames! tu t'ennuies donc tant que ça? il faut laisser les gens réagir comme ils le sentent sinon tu finiras par être le seul commentateur de ce blog et ce serait bien triste, non?