Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"...notamment par la communauté de communes".

Les travaux d’agrandissement et d’aménagement du centre équestre communautaire à Barbezieux sont maintenant bien engagés. Lorsque l’on emprunte l’allée qui conduit au centre depuis l’avenue Félix Gaillard on peut voir l’imposante charpente métallique montée par l’entreprise Giraud ainsi que les premiers murs en agglos construits par la société Boisdron Bouty. Il faudra pourtant encore plusieurs mois de travaux pour que cet équipement soit opérationnel dans sa nouvelle configuration.
C’est l’un des chantiers de la communauté de communes des 3B les plus importants du moment. Les 36 communes (devenues 37 cette année) des trois cantons de Baignes, Barbezieux et Brossac ont décidé à la fin de l’année 2004 d’accepter la proposition de la commune de Barbezieux de rendre cet équipement communautaire, non sans avoir étudié pendant plusieurs mois la pertinence de cette décision. Lorsque les délégués, puis ensuite les conseils municipaux, ont très largement voté en faveur de ce transfert ils s’engageaient en conscience à tenter de réaliser cet agrandissement du centre équestre tel qu’il avait été étudié bien avant, conjointement par le club et la commune,  sans s’être jamais concrétisé.
Dès le début de 2005 nous nous sommes mis au travail pour réactualiser le projet, recruter un maître d’œuvre, élaborer de nouveaux plans, chiffrer l’investissement. Le projet en main nous sommes ensuite allés solliciter les cofinancements sans lesquels un tel projet ne peut aboutir. Bien qu’elle conditionne à elle seule la réalisation d’un projet porté par une collectivité, cette partie du travail des élus et des techniciens reste la moins visible.
La communauté peut pourtant se flatter d’avoir obtenu 65 % du montant total de la dépense estimée à 525.000 euros hors taxes. Quarante ans après la construction d’origine initiée sous l’égide de Jean Pauquet, le club hippique qu’elle héberge est devenu le troisième de la Charente en nombre d’adhérents. C’est d’ailleurs sans doute grâce aux très bons résultats sportifs qu’il obtient, à sa gestion économe qui lui permet de pratiquer des prix plus accessibles que ses concurrents pour les cavaliers, mais aussi en raison de sa politique d’accueil de nombreuses manifestations sur le site et à son intégration dans la vie de la cité que les partenaires ont eu envie d’accompagner la communauté sur cet investissement.
Le jour de la mise en service du nouvel ensemble, dans le courant de l’année 2008, il se sera écoulé quatre années et demie depuis la sollicitation de la commune de Barbezieux envers la communauté de communes. Cela peut sembler long. Pourtant il m’a semblé que nous avons travaillé presque chaque jour sur ce projet et que nous n’avons vraiment pas perdu de temps au regard des différentes étapes à franchir.
C’est pourquoi ce matin en ouvrant Sud Ouest à la page Barbezieux je me suis demandé ce qu’allaient ressentir les délégués et les équipes de la communauté qui ont porté de bout en bout ce projet lorsqu’ils ont lu pour toute mention de leur travail cette phrase ; « l’occasion de découvrir en même temps, un site en pleine restructuration et en particulier grâce aux diverses aides apportées, notamment par la communauté de communes ».
La photo au dessus du texte renforce le trouble. On y voit le président du club et la monitrice, (non pas sur le chantier et la construction neuve comme le dit la légende mais bien devant la partie ancienne) tenant à bout de bras les plans du projet dont on suppose qu’ils assurent la maîtrise d’ouvrage… avec de nombreuses aides, notamment celle de la communauté.
Ce montage est un pur chef d’œuvre de manipulation de l'information. Je fais garder précieusement tous les articles de journaux depuis 2002 qui traitent de l’actualité intercommunale pour en faire un jour une analyse commentée, une sorte « d’arrêt sur articles ». Il sera particulièrement intéressant de mettre en parallèle la façon dont la rénovation magnifique du moulin de Condéon a pu être couverte comparativement aux réalisations de la communauté de communes, notamment par Sud Ouest.       

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Pervers Pépère 21/09/2007 08:32

Bon à cheval Mauricette on préfére partir !!!!

C'est qui qui grimpe: pierre ou mauricette?

poil a gratouiller 20/09/2007 23:56

Ahhhhhhhhhh tieu beau moulin !!!
et tieu beau festival de patoi de Cond'ion !!!!!

ça, au y en a de la pub'!

Pierre ...... 20/09/2007 21:18

C'est la fête de Mauricette à n'en point douter.....on trinquera (les contribuables aussi...) lors de l'inauguration de ce super centre équestre !!!!
les chevaux sont mieux traités que certains Humains...certains ont du blé (..et beaucoup..!!! ) d'autres de l'avoine et les misérables n'ont souvent que l'appétit .....c'est celà le XXI ème siècle ....
Bon à cheval Mauricette on préfére partir !!!!

Pierre ......

Pervers Pépère 20/09/2007 20:00

C'est Mauricette BOUTENTRAIN qui soutient VIGNE-RIT!

paul 20/09/2007 17:23

vous avez lu l'article de so de ce jour là vraiment de la manipulation pure; super clair BOUTIN roule pour Vignerie y a plus de doute ,vous avez lu ce tissu de positivisme benet sur un type qui a plombé l'hôpital, qui ne s'est jamais battu pour notre territoire, qui s'est fait virer de la CDC 3B (ça s'écrit com ça???) tellement il était nul... et pour la commune il a fait quoi pendant ses 2 mandats de maire RIEN je suis outré d'un tel parti pris de la part de la journaliste de SO écoeurant