Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'or Adler.

 

resize.jpg

Inutile de préciser que je suis sans doute très loin d’avoir apprécié à sa juste valeur cet époustouflant décryptage de l’ésotérisme et des sociétés secrètes en France et en Europe depuis la naissance de Jésus jusqu’à nos jours. Je manque du « background » nécessaire pour bien comprendre. En partant du Da Vinci Code de Dan Brown (que je n’ai toujours pas lu) et de ses thèses, Alexandre Adler s’emploie à recouper tout ce qui se sait aujourd’hui sur le sujet en essayant de séparer le possible et l’historique de l’affabulation. Je suis pris de vertige face à tant d’érudition et de capacité  à relier les évènements, les organisations et les courants de pensée dans le temps et l’espace. Mais quel fil conducteur quand même dans notre histoire que les questions qui se sont posées et qui demeurent encore sur Jésus, sa divinité, sa vie, ses œuvres et sa postérité.
Pourtant Jésus est né d’un père et d’une mère comme tous les hommes et les femmes sur cette terre avant lui et depuis lui. Il semble probable qu’il ait été marié et qu’il ait eu lui-même des enfants. Il est mort sur la croix et n’est pas ressuscité. J’ai vraiment de la peine à comprendre pourquoi a perduré cette obstination à vouloir démontrer le contraire. Pourquoi s’accrocher à faire vivre de puériles superstitions alors que les enseignements et les paraboles de ce grand prophète mystique retranscrits dans les évangiles n’en ont nul besoin et méritent mieux que cet habillage dogmatique insensé. Finalement le mystère éternel est ailleurs. Il est dans le fonctionnement politique des hommes et de leurs organisations religieuses, plus ou moins secrètes.
C’est le polar érudit de l’été qu’il faut lire.
          

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

laurence 23/07/2007 18:48

je reviens de Chypre, superbe mélange de catholiques et d'islamistes, à voir. petite, lorraine (catéchisme obligatoire à l'école) j'avais étudié la bible et là bas dans cette ambiance religieuse (monastère, mosquée..) j'ai relu le nouveau testament (unique livre proposé à l'hôtel). et j'ai de nouveau été très émue des messages transmis dans la bible, vous avez raison il ne fait pas rester sur les "immenses mystères de la foi" (les protestants en ont déjà eu une lecture plus moderne) mais les textes religieux sont importants par leur message de paix, d'amour de générosité de pardon.... et tant d'autres "sagesses" qu'ils délivrent, je pense qu'il ne faut pas critiquer ceux qui croient en l'absolue vérité mais partager avec eux les valeurs essentielles; j'aimerais qu'on puisse me présenter le Coran aussi ouvertement et simplement que la bible, cela existe-t-il?

Daniel D 16/07/2007 22:17

Et c'est aussi parce que les huguenots rassemblaient autour d'eux, lors de leur fête du dernier jour d'Août ou de début Septembre, une majorité de la population qui leur échappait...

Ce qu'on appelle aujourd'hui faire dans le clientélisme...

Daniel D 16/07/2007 22:03

laisse tomber...

Y'a qu'à d'attendre le 15 Août, du côté des deffends, lorsque les cathos viendront comme tous les ans, ressortir leur sainte vierge en bois dur en criant sur tous les toits: ave maria...
C'est une manifestation non répertoriée sur les tablettes des 3B, et heureusement vu qu'elle n'attire plus guère de clients, mais qui historiquement n'a été conçue que pour récupérer une clientèle laissée à l'abandon d'un choix démocratiquement fait, parce que dans un jour ancien on est venu demander aux habitants du village de voter pour savoir qui du pasteur ou du curé devait les administrer!

Quand je pense que c'est parce qu'un vieux grand-père que je n'ai pas connu qui, en labourant son champ déterra ce bout de bois, et s'empressa d'aller l'offrir au curé du Tâtre en lui disant: elle sera mieux chez toi que chez moi...

De nos jours, si c'était moi, bien sûr que j'aurais essayé de la vendre à un antiquaire...

Mais nous avons perdu quelques valeurs aujourd'hui...

Bref, pour finir, le prêtre aidé en cela par son évêque préoccupé du devenir de ses ouailles, fit courir le bruit que l'îcone pleurait le 14 Août de ne pouvoir revenir au lieu de ses épousailles avec jésus...

Alors on vint lui édifier une chapelle, alors le chapelain d'Angoulême vint bénir la source des Deffends, alors une adoration pouvait lui être consacrée...