Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A TC de CL

La Charente libre d’hier, samedi 4 février ,titre dans la page Sud Barbezieux : « Barbezieux aura sa piscine couverte ». Voilà une information péremptoire qu’il convient de nuancer et de préciser. La Région dans le cadre de son étude sur l’équipement du territoire de Poitou-Charentes en piscines couvertes a identifié quatre « trous » sur la carte. Afin de réaliser la volonté du législateur et permettre que tous les enfants sachent nager lors de leur entrée en 6ème cette collectivité a réservé une somme de 8 millions d’euros pour participer au financement de quatre piscines couvertes. Le Sud Charente est l’une des quatre zones à pouvoir. Plus précisément c’est Barbezieux qui a été pressentie, en raison de la présence de lycées, collèges et écoles qui réunissent plus de 2700 élèves. C’est lors d’une réunion qui s’est tenue en Décembre 2005 à la mairie de Barbezieux  que la Région est venue annoncer la bonne nouvelle. Afin de confirmer la pertinence de la localisation de l’équipement, la Région ,ce jour là également, a décidé d’engager une étude pendant le premier semestre 2006 sur l’ensemble du Sud Charente pour proposer les meilleures réponses possibles en matière d’apprentissage de la natation pour tous les ressortissants de ce territoire. La décision de réserver des fonds pour le financement d’une piscine couverte n’est pas une condition suffisante à sa réalisation. Cela nécessite surtout qu’une collectivité maître d’ouvrage ait l’envie et la possibilité et la compétence pour s’engager et porter le projet. C’est donc au cours de cette même réunion, après qu’il ait été rappelé que la piscine de Barbezieux comme celle de Baignes étaient devenues communautaires au 1er janvier 2005, que la communauté de communes des 3B a été pressentie comme maître d’ouvrage potentiel. La volonté affirmée par le Conseil Général d’accompagner financièrement cet investissement est une bonne nouvelle de plus en faveur de  la mobilisation des 36 communes pour cette piscine. Lors du débat d’orientations budgétaires qui s’est tenu lundi dernier à Baignes, à la demande de Jean Yves Mallard, adjoint au maire de Barbezieux, il a été décidé de prévoir dès 2006 des moyens en investissement pour engager le projet. Il a également été décidé de constituer dès maintenant un groupe de travail pour étudier tous les aspects d’un tel équipement et sa cohérence sur notre territoire pour la population. Au delà de l’investissement dont on pressent maintenant qu’il sera sans doute financé aux alentours de 80%, c’est le fonctionnement qu’il faut cerner et anticiper. La principale question est bien de savoir si la communauté pourra faire face aux coûts récurrents de fonctionnement d’une piscine couverte avant de déclencher l’opération aussi bien financée soit-elle. Rien n’est acquis à ce jour. Pour autant la communauté va mettre toute son énergie dès maintenant pour donner toutes ses chances à cette piscine couverte pour une ouverture dans le meilleur des cas en 2009.    

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Guillaume 18/02/2006 19:44

Je pense que ce projet va faire couler beaucoup d'encre et animer les débats entre les divers représentants des différentes collectivités territoriales mise en jeux (en gros la CDC et la mairie de Barbezieux.)
Il est à mon sens important de recentrer le débats sur l'intérêt même de ce projet. 

isa 10/02/2006 12:11

C’est presque une question de philosophie à poser aux habitants de la CdC :
 

Une piscine couverte à Barbezieux est-elle un luxe ou une nécessité ?
 

Les gens sont certainement prêts à « payer » (cher) s’il s’agit pour eux d’une nécessité mais probablement beaucoup moins pour un luxe !
 

Personnellement, je rêve d’une piscine couverte à Barbezieux mais je ne peux pas dire que ce soit indispensable. Mais c’est l’avis de tous les gens qui doit être pris en compte...pourvu que les autres ne soient pas comme moi !
 

Pour ma part, cette considération faite, je souhaite donc que l’anticipation financière soit réalisée le plus objectivement et rigoureusement possible pour définir si le contribuable devra ou non en pâtir...pourvu que non, ça serait génial une piscine couverte !
 

daniel 09/02/2006 21:18

Se baigner à l'abri est sûrement un désir largement partagé!
S'y revenir baigner les années suivantes, si l'abri n'a pas été entretenu, risque de soulever des polémiques qui, que l'on soit de gauche ou de droite, se raménent à un seul questionnement: c'est qui qui paye?

Rendus à ce point, de savoir qui serait responsable politiquement parlant, en devers des choix qui ont été faits, me semble justement relever plutôt de la polémique stérile que du juste raisonnement...

Ce qu'il y a de radieux dans la croyance aux lendemains qui chantent,une piscine couverte(!!!), trouve butoir sur les budgets réduits...

Triste réalité...

loic BESSON 09/02/2006 20:00

Avant de tirer sur le pianiste, à savoir essayer de tuer dans l'oeuf une opportunité qui a le mérite d'essayer de prendre en compte les directives données par l'Education Nationale, il m'aurait semblé plus respectueux de se montrer ravi que la région ne reste pas indiffférente aux besoins d'équipement de notre sud-charente trop souvent oublié avant d'arguer immédiatement sur les coûts de fonctionnement. Il est et il a été des projets pour lesquels une telle anticipation soudainement comptable n'a pas été  aussi rigoureuse. Certes, le citoyen imposable que je suis pourrait s'en féliciter. Cependant les colorations politiques des acteurs de ce scénario aquatique  viennent ternir l'intégrité des arguments financiers énoncés jusque dans la presse. Je reste donc dubatif sur tes déclarations et plus particulièrement sur leurs réelles stratégies.
 
 

daniel 08/02/2006 20:57

Ah! Que voilà une bonne nouvelle!
Enfin la Charente Libre va au-delà de ses habituels schémas!