Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Putain de bactérie

Les cloches avaient une sonorité inhabituelle ce matin à Baignes. L’annonce incompréhensible de la mort de Pierre s’est répandue très vite pour le plus mauvais réveil depuis des lustres du bourg et de la contrée environnante. Chacun redoutait depuis vingt quatre heures déjà ce qui semblait devenu inévitable. Les ravages de la bactérie étaient trop grands disait-on. C’aurait pourtant été presque simple plus tôt…

La semaine dernière Marie Claude m’avait dit d’appeler Pierre, qu’il avait été rudement éprouvé par une récente intervention que je n’avais pas su. Coup de fil mercredi dernier. Quelques rires forcés, la voix d’un convalescent fatigué pour un bulletin de santé des quelques réglages post opératoires qui restaient à affiner pour enfin retrouver la forme. Les plaisanteries d’usage, les vœux d’un prompt rétablissement et l’envie de se voir bientôt. Patatras. C’est l’engrenage catastrophe qui a pris la suite.

L’heure est à la douleur. Elle est immense. Au sentiment de fragilité. A la consternation. Aux condoléances. Aux témoignages si indispensables d’amitié et d'empathie à la famille et aux proches.

Va venir le temps de l’hommage à l’homme extraordinaire qu’il était. A l’élu d’une commune et d’un territoire qui lui doivent tant. Son esprit souffle si fort sur Baignes qu'ils s'identifient l'un l'autre. 

Mais il est déjà l'heure de lui dire mon infinie reconnaissance, mon amitié, ma peine et le bonheur d'avoir pu être si souvent à ses côtés. 

Je pars ce soir vers un autre continent. Mais je serai présent par le cœur avec la foule des amis et des anonymes qui comme moi aimaient Pierre et qui viendront lui dire adieu. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Anonyme 02/09/2013 14:37


Conseiller général du canton de Baignes-Ste-Radegonde est un poste à risque, voir le destin de ceux qui y ont bossé et donné de leur personne.


Je veux ici parler de Félix Gaillard et Pierre Jaulin, comparables en tout point, dévoués, efficaces, volontaires et inventifs pour l'avenir de leur terre d'élection. Disparus tous les deux en
pleine action, prématurément, alors que leur œuvre commençait à peine. Qu'auraient-ils accompli si le destin n'était pas venu les faucher en pleine action...


Ce département n'a pas de chance décidément, à peine des élus de talent lui ouvrent-ils des perspectives heureuses que le fichu destin vient tout casser. Comme Pierre n'a pas fait son beurre sur
la défunte laiterie (en pleurnichant sur la fermeture), on aimerait que le CG16 cesse de s'apitoyer sur les manques supposés de la Charente (prétexte à son inaction), et mettent
plutôt en exergue ses atouts comme le firent Félix Gaillard puis Pierre Jaulin avec grand talent.

Loïc 22/08/2013 11:36


Dans le cadre des 4B, je rencontre des personnes qui, par leurs interventions dans les réunions ou des conversations en dehors de ces mêmes réunions, me permettent de grandir. Pierre faisait
partie de ces hommes qui vous font avancer (parfois à l'insu de votre plein gré...). Aujourd'hui, je m'aperçois que nous prenons jamais le temps de leurs dire ce qu'ils nous apportent.


Sincères condoléances à sa famille.

laurence 20/08/2013 14:07


 je l'aimais vraiment beaucoup! il va terriblement me manquer.......