Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour cueillir les fruits...de la croissance.

Ça y est, je peux aller dormir tranquille. A 23 H 07, une dépêche AFP a révélé en avant première que dans son communiqué final le G 20 choisit de donner la priorité à la croissance, tout en rappelant aussi que les pays développés se sont engagés à réduire de moitié leurs déficits publics. Nous voilà rassurés. Je m’attends donc à ce que nous ressentions très vite en France aussi le renversement de l’ordre des priorités que j’appelle de mes vœux.

 

J’ai lu comme chaque week-end quelques interviews, chroniques ou analyses que j’ai vivement appréciées. Je vous en propose une petite sélection.

 

Sur Slate.fr je vous conseille « laissez tomber Keynes, passez à Schumpeter » par Eric Le Boucher. Il cite dans son article un autre article paru dans le Financial Times sous la plume (ou le clavier) de Jeffrey Sachs de l’université de Columbia que vous pouvez lire en cliquant ici.   

 

Je vous ai aussi recopié l’interview d’Alain Madelin parue dans le Figaro de samedi. Le message libéral a toujours du mal à passer dans le pays. Il y a une sorte d’obsession à rechercher d’autres voies plus dirigistes sous l’égide de ceux qui veulent des raccourcis vers le bien et la justice sociale. Mais voilà ça ne marche jamais et l’on revient toujours nécessairement aux solutions libérales. Quel temps précieux nous pourrions gagner si la culture libérale se propageait un peu plus vite.  

 

Dans un autre registre je vous propose l’interview de Bernard Tapie parue dans le Figaro magazine. Je ne connais rien au foot bien malheureusement mais il m’a semblé que l’analyse de Nanard valait son pesant de ballons ronds.  

 

Et puis pour ne pas oublier que toute cette technique, qu’elle soit sportive, financière ou économique n’a pas de sens en soi et que l’animation est ailleurs, je vous invite à vous connecter de temps en temps sur le site du Monde des Religions. La revue et le site sont dirigés par l’excellent Frédéric Lenoir que j’avais découvert avec « Le christ philosophe » et dont le « Comment Jésus est devenu dieu » attend son tour de lecture sur mon bureau. Le lien vous emmène directement sur l’édito audiovisuel du numéro sur le bonheur.     

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

laurence 02/07/2010 17:44



donc dans "absolument débordée" notre administrateur territorial relatait ses péripéties au conseil régional d'aquitaine ! incroyable !  je n'avais pas du tout fait le lien, comme quoi
! ce qui m'a aussi surprise c'est l'énervement de Rousset, président, il a dû se sentir visé par qq remarques désobligeantes ou comparaisons trop bien senties. ça chauffait depuis
qq temps au sein du CRA, qq agents s'étaient reconnus. pour conclure, gros éclats de rire ici en PA, on a adoré ! bises aux charentais



la droite souverainiste et gaulliste 30/06/2010 15:03


Super Vinosse , ne change rien , tu es vraiment super marrant ! Je n'ai pas besoin de regarder les nanards , on a juste à te lire .... Ton ami , bien à toi


Vinosse 29/06/2010 15:14



 


Tiens, ai lieu de lire les conneries qui précèdent:


Woerth


 


 



Ernesto G. 29/06/2010 07:30



Surtout que c'est les "p'tits blancs" de ton espèce qui sont heureux de profiter de leur condition plus que précaire...



yoann lefebvre 28/06/2010 22:52



Merci Daniel pour cette info que tu nous apportes au sein de ton blog. Une vraie synthèse d'info pour ceux qui s'intèressent aux valeurs fondamentales qui font qu'un pays progresse et
s'adapte en permanence. Ces valeurs pour lesquelles tu insistes sans cesse (économie, entreprise, innovation, créativité, liberté...) ne sont effectivement plus assez présentes
dans les esprits de certains. Peut être en relation avec la société que l'on a cru bon de développer (moins de travail, moins de responsabilité, plus de loisir, plus blanc que blanc, plus de
naturel, plus d'état, plus de services et au final du chomage, beaucoup de naïvité et surtout moins de compétivité). Il est grand temps que l'on se réveille. Les chinois n'ont pas pris
l'option "grasse matinée".