Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectif régulation

Catherine VAUTRIN soutien l'action de Daniel SAUVAITRE

 

L'article paru dans le Sud-ouest du 24 avril 2012 :

Droits de plantation, la méthode Vautrin

La députée appelle à se concentrer sur le combat pour le maintien du principe de régulation.

Daniel Sauvaitre a demandé à Catherine Vautrin quelle méthodologie lui paraissait optimale. (Ph. M.)

En pleine campagne électorale, la visite n'avait évidemment rien d'innocent. Hier après-midi, Daniel Sauvaitre, candidat UMP aux législatives sur la circonscription de Cognac, a accueilli dans une exploitation viticole de Gensac-la-Pallue Catherine Vautrin, députée UMP de la Marne. Devant un parterre de représentants des syndicats viticoles, elle venait évoquer l'actualité d'un dossier complexe, la libéralisation des droits de plantation.

L'élue de Reims connaît le sujet par cœur. Sa région, la Champagne, a été la première, en 2008, à monter au créneau contre cette mesure européenne, applicable en 2015, qui met en péril l'organisation de toute une filière. La région de Cognac a suivi et fait partie des plus virulentes adversaires de ce projet.

En octobre 2010, Catherine Vautrin signait un rapport parlementaire mettant en avant l'absolue nécessité du maintien d'un système de régulation.

Le Pape contre-productif ?  

Au plan européen, l'opposition a pris des proportions qui ont permis quelques progrès. Avec 14 pays, représentant 255 voix, la minorité de blocage est atteinte. Il en manque encore 40 pour s'assurer d'une victoire loin d'être acquise. Car la commission européenne, en revenant sur une décision négociée, craint d'ouvrir la boîte de Pandore…

Entre connaisseurs, la discussion a pu entrer dans les rouages vertigineux de la machine européenne. Les opposants ont ainsi obtenu la constitution d'un « groupe de travail », mais avec une nuance lourde de sens, « sans obligation de résultat ». Pour Catherine Vautrin, il reste donc essentiel de maintenir la pression.

Dans la méthodologie, selon elle, un seul combat compte aujourd'hui : obtenir le maintien d'un système de régulation. Proposer un dispositif alternatif, comme le fait l'interprofession du cognac avec le Potentiel annuel de production (Pape), risque d'être contre-productif, car cela laisserait penser à la Commission que les régions sont capables de s'organiser à leur niveau. Et, surtout, qu'il existe plusieurs approches en France, « une brèche » dans laquelle se ruerait la Commission.

Sur ce dossier, il y a unanimité entre la droite et la gauche, relève Catherine Vautrin. Daniel Sauvaitre s'en félicite, mais il a saisi cette occasion de revendiquer sa crédibilité. « C'est un sujet majeur pour la deuxième circonscription. Cette réunion visait à rechercher une voie efficace à suivre et à défendre pour obtenir une certaine unité entre le négoce et la viticulture », juge-t-il.

(Article paru dans le Sud-ouest du mardi 24 avril 2012)

  Et la version web ce ce même article

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Vinosse 29/04/2012 13:46


On est là en pleine faucusserie de droite, non ?


Les décisions de l'europe libérale ne vous conviennent pas ?


La liberté d'entreprendre ne s'entend pas de la même façon lorsqu'il s'agit d'aller piller les pays faibles que lorsqu'il s'agit de protéger un commerce local florissant ?


L'Europe est pour vous un moyen de justifier les délocalisations qui se résument à profiter du sous développement de certains pays pauvres afin de continuer à piquer le reste de monnaie des pays
soi-disant riches, sans réfléchir aux conséquences !!!


Seul l'immédiat vous intéresse dans ces moments-là... et puis il y en a d'autres qui, venant toucher directement à votre portefeuille, voilà que vous trouvez quelqu'intérêt à vous opposer à
ce que vous trouvez bon d'imposer aux autres !


 


Cette hypocrisie me dégoûtte !!!


J'en finirais pas comprendre ceux qui ne veulent plus aller voter.