Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes voeux de maire pour Reignac.

Les habitants de la commune étaient au rendez-vous ce matin pour partager avec le conseil municipal le moment très convivial de la cérémonie des vœux.

Du saumon fumé par Christine et Christian sur canapés, des bouchées et des toasts soigneusement préparés par toutes les femmes de l’équipe et Abdel. L’ensemble légèrement arrosé de Cognac tonic pour que la nouvelle année se donne toutes les chances d’être bonne et heureuse.

J’en ai profité pour évoquer l’actualité de la commune et les projets en cours. Pour les heureux habitants de Reignac qui me font le plaisir de lire ce blog de temps en temps, je recopie ci-dessous le « mot du maire » du bulletin qui sera distribué dans toutes boites aux lettres dans quelques jours.

Les vœux du maire.

2013 ne sera sans doute pas plus l’année de la chance que 2012 n’a été celle de la fin du monde.

L’environnement économique sera encore très incertain dans les mois qui viennent. Dans ce contexte, le chômage restera forcément très préoccupant et les comptes publics de notre pays ne pourront pas retrouver l’équilibre aussi vite que souhaité.

Et pourtant vu de notre village, les raisons d’être optimistes sont toujours bien réelles. Le dynamisme des ventes de Cognac et une meilleure valorisation des productions agricoles tempèrent sur notre territoire la situation nationale difficile. L’économie locale bien diversifiée fait montre dans l’ensemble d’une stabilité plutôt rassurante. En complément, l’immense chantier de la LGV participe opportunément de cette perception un peu atypique d’un territoire actif.

L’année 1 de notre communauté de communes des 4B, qui réunit désormais les quatre cantons de Baignes, Barbezieux, Brossac et Blanzac, a confirmé toute la pertinence de la coopération des communes entre elles. Nous investissons ensemble dans les équipements à vocation communautaire et nous mutualisons la gestion optimisée des services destinés à tous les habitants du territoire, ceux de Reignac y compris. Infos 4B vous informe régulièrement sur tout ce qui s’accomplit collectivement pour vous dans ce cadre.

La commune de Reignac est engagée par elle-même dans trois projets significatifs qui, après avoir lentement muri, entrent maintenant dans une phase de réalisation plus active.

C’est ainsi que le maître d’œuvre en charge de la restauration complète de l’église Saint Pierre Es liens est aujourd’hui désigné. La première tranche des travaux sur les quatre que nous avons prévues débutera à l’automne 2013. 

En accord et avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, nous avons souhaité associer largement toutes les personnes intéressées par ce chantier aux multiples facettes. Avec l’assistance d’un historien de l’art, Alexandre Paléologue, de Via Patrimoine, des techniciennes des 4B et du pays Sud Charente, de bénévoles passionnés de la commune et des alentours, nous préparons deux évènements en 2013 pour parler de l’église sous tous les angles et de sa restauration. Le lancement d’une souscription soutenue par la Fondation de Patrimoine aura lieu à cette occasion.

Les travaux d’isolation thermique, de gestion de l’air et de remplacement du chauffage nécessaires pour économiser l’énergie de notre salle communale sont maintenant bien définis. Tout comme le sont aussi ceux qui concernent l’isolation phonique et la qualité acoustique. La mise aux normes de la cuisine devenue incontournable, et qui ne sera pas du luxe, complète le projet pour lequel nous allons boucler le budget et solliciter les concours extérieurs dans les jours qui viennent.

Reste le Plan Local d’Urbanisme dont la maturation est bien plus longue que prévue. En son absence, c’est toujours le Règlement National d’Urbanisme qui s’applique. La patience en la matière relève plutôt de la sagesse et de la volonté de votre conseil municipal de bien maîtriser les implications des options qui seront prises. Un point d’étape avec vous aura lieu le 25 janvier et nous pourrons à cette occasion échanger très librement.

Eurochestries, 1er mai et feu de la Saint Jean, l’année 2012 a donné lieu à trois très belles et très conviviales manifestations.  Je remercie vivement le comité des fêtes, les conseillers municipaux et l’équipe des agents de la commune pour leur dévouement et leur implication au service du lien amical entre nous tous.

L’année qui s’achève a connu ses joies et des peines. J’ai à cet instant avec vous une pensée pour ceux qui nous ont quittés et pour leur famille. Je suis aussi très attentif, comme tous les conseillers, à tous ceux d’entre nous pour qui la vie quotidienne est une très rude épreuve.

En ce début d’année 2013, je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants de la commune et j’adresse tous mes meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur et de réussite pour chacun de vous et pour tous ceux qui vous sont chers.

Bonne et heureuse année 2013.

J'adresse également tous mes meilleurs voeux à tous nos amis de Reignac sur Indre que nous aurons cette année le plaisir d'accueillir à Reignac.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Les temps sont durs et la météo est pourrie... 14/01/2013 20:32





Phillipe Gabilliet - L'optimiste.


 


Ne sois pas triste Vinosse, tout fini par s'arranger... Même mal !


D Duret 13/01/2013 11:13


 


Y'a plusieurs fautes de frappe...  j'y vois pas bien ce matin...


 


 

D Duret 13/01/2013 11:12


Bon, en cette journée de recueillement droitier très insincère (marre des pédés en gros et de la Gauche en particulier) je tiens à te signaler qu'on joue au rugby à Barbezieux aujourd'hui...


Chos au sommet !!!


 


Aussi je vois que vous avez à Reignac entamé un PLU, très bonne idée que tu devrais partager avec ton voisin du Tâtre (ah si seulement les communes n'existaient plus!) car notre ami Desse n'est
guère entreprenant sur ce sujet.


J'ai beau pleurer et gesticuler rien n'y fait. Il stocke les excédents de nos impôts mais refuse de dépenser nos sous dans une carte communale par exemple !


Juste pour permettre la construction de maisons sur des terres naturellement impropres à la culture sans irrigation...


 


Voilà, ça et l'espinoa désretifiée, y'a de quoi me dégoûter de mes congénères locaux.


 


Et si l'on y rajoute ton cousin...