Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le journal de l'Union (suite).

Une fois de plus, très chers lecteurs avisés de ce blog, vous étiez au courant les premiers. Les négociations que je vous annonce depuis quelques jours entre Jean Pierre Raffarin et Jean Louis Borloo ont, semble t-il, bien progressé. La Nouvelle République de ce jour le confirme. Eric Duboc, le candidat UDI de Poitiers pressent qu’il va se faire désinvestir de son investiture à la suite d’une combinazione au sommet entre son JLB de président et l’un temps humaniste Jean Pierre Raffarin. La rémunération du moratoire sur l’investiture UMP de Xavier Bonnefont à Angoulême apparait ainsi comme prévu au grand jour. Tout ça se fait bien évidemment en tenant soigneusement dans l’ignorance le président de la Fédération, les militants et le bon peuple.

De la même façon que le candidat UDI en Vienne est bien décidé à ne pas se laisser intimider, je me sens renforcé dans mon appel à l’indépendance régionale de la Charente. Je ne laisserai pas influencer Paris par Poitiers pour désigner le candidat soutenu par l’UMP à Angoulême. Les charentais sont tellement plus légitimes pour le faire. Ils ne veulent pas du tout jouer à JPR gagne. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel Albert 25/07/2013 22:49


M'enfin non comme disait Gaston;-) (un ami commun de l'époque des chaises à porteurs). J'suis de ton avis au sujet du FRAC, c'était juste pour l'exemple que je citais l'anecdote.


Ce qui m'énerve c'est la Baronnie du Poitou et son nombrilisme qui atteint un tel niveau que si, au détour d'une phrase on y prononce le nom de l'acteur américain Sidney Poitier, ils s'imaginent
qu'on leur parle d'un jumelage entre eux et la capitale économique de l'Australie, forcément...


Allez, courage, multiplions les échanges avec Bordeaux et l'Aquitaine et rendons irréversible de fait le divorce avec ceux qui se paient notre tête et ruinent nos espoirs de développement.


La Spirit Valley, la Mécatronic Valley associées de proximité avec l'Aerospace Valley, ça t'a une autre allure que la com sur le Chabichou avec Raffarin en chef de gondole.


 

D.Duret 25/07/2013 16:14


Votre com débutait bien, mais alors votre argument de fin, quelle rigolade !!!


Le FRAC hors des murs angoumoisins, ça c'était une bonne nouvelle !


Le pire machin imposé d'en haut, par des élites incompétentes, et vous voudriez le regretter ?


 


Vous touchiez vous aussi ???


 


Savez-vous qu'un député UMP vient juste de reprocher au gouvernement de NE PAS faire payer les riches ???


 


Vous marchez sur la tête !!!


 


 

Daniel Albert 25/07/2013 06:27


Je vois que la Charente est plus que jamais sous la tutelle du Poitou.


Plus de 40 ans que ça dure, à notre détriment.


Nous y avons tout perdu, jusqu'à notre autonomie politique. Dans tous les partis, la hiérarchie est poitevine et prend soin de ne choisir pour la Charente que des seconds couteaux qui ne feront
jamais de l'ombre et y resteront. Que nos parlementaires aient de velléités pour faire avancer le département, et pour peu que cela soit ressenti à Poitiers comme une concurrence et la "capitale"
régionale menacera l'impudent et le fera rentrer dans sa coquille (de cagouille)! 


1/5ème de la population de PC, 42% de la production de richesses et considérés avec condescendance par la plus petite capitale régionale de France, comme des non-développés. Pendant que Bordeaux
si proche, ville bientôt millionnaire en habitants nous considère avec respect et intérêt, dans sa sphère d'influence, comme le plus important pôle économique entre eux et la Loire.


 



La Charente, tout juste bonne à fournir des administrés et des électeurs serviles qui ont pris l'habitude de se faire tondre par la hiérarchie poitevine avec pour tout remerciement, par exemple
la dépossession du Fond d'Art contemporain sorti d'Angoulême pour aller orner un poulailler aux confins du Poitou.


La grande classe quoi!

Tibor Helis 24/07/2013 13:42


Un bel exemple de courage, de persévérance et de confiance en ce système républicain qu'est la démocratie.


Mr.Sauvaitre nous montre encore une fois à quel point nous pouvons avoir confiance en lui, en ses idées, ses convictions qui sont aussi les nôtres. Sa motivation sans failles permettant de faire
avancer le mouvement de l'UMP et donc, la base même de la démocratie... Le pluralisme. 


J'encourage alors un rassemblement derrière ce meneur de troupes, compétent et responsable. 

Alain Boivin 21/07/2013 12:39


Il est clair aujourd'hui que Xavier aura l'investiture de l'UMP Charente. Et probablement en prime celle de l'UDI Charente qui sait très bien où est son intérêt...Surtout quand on connait le peu
d'estime des membres de l'UDI 16 pour Samuel C...