Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le corridor masqué.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le corridor de fret routier international qui traverse la Charente reste complètement invisible depuis Paris.  Personne dans la haute administration ne veut se pencher sur cette réalité qui s’impose chaque jour un peu plus. Les poids lourds qui viennent du sud de l’Europe et qui se rendent à l’est de l’Europe entrent en Charente par la RN10 au sud et veulent la quitter en passant par Bellac.

Ce qui est une opportunité pour la Charente demeure un handicap et une nuisance. Les travaux planifiés dans la cadre du PDMI, s’ils sont impatiemment attendus, ne seront toujours pas à la hauteur des enjeux. Le tracé le plus court n’est toujours pas reconnu.

Les lecteurs de ce blog savent les combats que nous avons menés pour que l’un des choix stratégiques essentiels pour le développement de la Charente soit enfin partagé par tous. Nous en sommes encore loin. C’est un combat auquel je ne renonce pas.

Vous pouvez télécharger le document que j’adresse ce jour à la conseillère route du ministre. Il fait suite à la discussion que j’ai pu avoir avec elle il y a quelques jours, comme vous les savez. Comme le « Dossier noir de la RN10 » et bien d’autres documents publiés sur ce blog, celui-ci a aussi été réalisé par Daniel Herbreteau.

Qu’en pensez-vous ?

J'invite aussi tous ceux qui veulent en savoir plus à relire le Dossier Noir de la RN 10 réalisé par la CdC3B en 2007 et qui est toujours d'actualité. 

   carteherbreteau.jpg

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Raoul 16/03/2012 22:45


Ouais, à Paris, ils ont été tellement impressionnés par la manifestation de Chantillac qu’ils ont aussitôt cherché un nouveau prétexte pour retarder les
travaux et ils ont trouvé, l’achat de près de 200 hectares pour compenser l’impact sur la faune et la flore. D’autres prétextes viendront... 


 


Dans le département d’à côté Bussereau et les autres ne barrent pas les routes eux, mais ils obtiennent 2 autoroutes et “Bubu” fait venir une magnifique 2x2
voies jusque dans son fief St-Georges-de-Didonne. 

Le Comité 16/03/2012 13:34


Quand, il y a 2/3 ans, on a voulu couper la RN10, tu étais le premier à t'y opposer...  Vas pas te plaindre aujourd'hui.