Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai essayé, on peut.

La Charente Libre, comme la plupart des grands quotidiens, réalise quasi quotidiennement un sondage en ligne sur un sujet d’actualité. Il m’arrive à l’occasion d’y participer pour voir instantanément l’état de l’opinion des internautes assidus du site.

Forcément hier soir vers 22 H,quand j’ai reçu un SMS de Xavier m’invitant à participer au sondage visant à faire dire aux angoumoisins quel est, selon eux,  le candidat le mieux placé pour affronter Philippe Lavaud, j’ai zappé mes autres recherches sur mon ordinateur pour faire grimper son score.

Alors que je me préparais à me connecter aussi avec mon téléphone et ma tablette, j’ai voulu vérifier si, comme je l’avais entendu dire, effacer l’historique de navigation permettait bien de revoter. Oh surprise, c’était parfaitement le cas. 200 votes à l'heure avec un seul ordinateur, un sondage comme on n'en rêve même plus en Corse. Et autre surprise, je ne devais pas être le seul informé, compte tenu de l’emballement des votes qui était en train de se produire.

Mes devoirs d’école n’étant pas terminés, j’ai repris le fil de mes mails. En me disant quand même que la ficelle était un peu grosse et que le journal remarquerait sans doute l’accélération des votes et les IP des votants.

Mais tout à l’heure, en allant sur le site du journal, j’ai été un peu pris de vertige en m’apercevant qu’il n’en était rien et que les résultats donnaient lieu à un écho surprenant.

J’ai cru utile mes chers lecteurs de le faire savoir au journal aussitôt. Est-ce parce que je suis plus sensibilisé qu’un autre au sérieux qu’il faut apporter à la sécurisation des opérations de vote que je pense qu’il faut aussi être très rigoureux sur les sondages et l’utilisation que l’on en fait ? Très certainement.

Et puis j’aimerais bien pouvoir participer aux prochains sondages de CL en ayant une assez grande confiance dans l’outil.

Il semble quand même que les résultats à 20 H, bien avant l'emballement, soient plus conformes à la notion de vote par IP unique des internautes.

PS : j’ai emprunté le titre de l’article à l’immense Frédéric Dard. (San Antonio. « J’ai essayé, on peut ». 13 janvier 2000). 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Loïc 10/01/2013 20:26


Un mariage pourrait peut être arranger les choses...

Loïc 10/01/2013 20:24


Ah quand même!!!

D Duret 10/01/2013 08:08


 


Une plainte pour harcèlement est à l'étude.


 



Olivier 09/01/2013 21:51





Le point Godwin


 


Le pauvre Vinosse, il s'est encore fait exclure d'une communauté ! Ce malheureux est encore victime d'un complot fasciste... C'est étrange cette tendance qu'il a à invoqué sans cesse
« les fascistes et les nazis» dès qu'il se trouve à court d'arguments ou qu'il se fait virer par manque de courtoisie...


 








D Duret 09/01/2013 18:42


La Charente Libre est devenue le média préféré des droitiers les plus extrêmes... En version electronique bien sûr. Ils font leur beurre des pires commentateurs qu'on puisse trouver. Ils ont
leurs habitués, moi ils m'ont banni... c'est dire.


 


Quand je pense que ce quotidien était réputé de gauche sitôt la Libération...