Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

I love you.

La lecture aujourd’hui de l’article du JDD consacré à la menace d’une « bombe atomique » dans la campagne des présidentielles par Christine Boutin me conduit à dire publiquement que je soutiens sereinement la démarche non violente de tous mes collègues maires UMP qui refusent de lui accorder leur parrainage.

La loi organique a prévu, entre autres conditions, le recueil de 500 signatures de parrainage auprès d’un potentiel de 45000 élus, dont plus de 36000 maires. Ceci pour éviter la profusion de candidatures fantasques insuffisamment soutenues et représentatives de la volonté populaire. Christine Boutin qui préside le petit Parti Chrétien Démocrate, tout en ayant encore un solide pied à l’UMP, dénonce la recommandation faite aux membres de mon parti par son secrétaire général de n’accorder leur parrainage qu’à un seul candidat issu de nos rangs. Je n’arrive décidemment pas à trouver la moindre incohérence à cela. En revanche je trouve assez scabreux que cette chrétienne se répande sur les ondes et les écrans télé pour assimiler cette stratégie à un déni de démocratie. Recommandation ne veut pas dire obligation et les élus sont assez grands et indisciplinés pour faire comme bon leur semble. En Charente sur 404 maires, très peu, malheureusement pour moi, sont UMP, ou tout simplement encartés à un parti. Ce qui laisse quand même un sacré champ de collecte pour des parrainages. La réalité de la situation est en l’occurrence d’une simplicité biblique. A ce jour moins de 500 élus potentiellement parrains ont envie de voir Christine Boutin candidate à la Présidence de la République.

Ma lecture des évangiles est décidemment bien différente de la sienne et je me souviens que Jésus avait chassé les marchands du Temple. Autant dire que cette menace de « bombe atomique » a pour moi des allures de tombe canonique. Mettre dans la balance un éventuel soutien à François Bayrou, voire François Hollande, contre sa présence au premier tour de la présidentielle rabaisse la politique bien en dessous du minimum œcuménique ambiant. Je me demande bien qui à droite après cela pourrait encore avoir envie de se faire dire la messe par cette prêtresse si peu orthodoxe.

Au regard de cela, je ne militerai pas plus pour une deuxième mission de compensation, tout autant coûteuse qu’inutile, sur les conséquences sociales de la mondialisation, qui nous avait surtout confirmé que même pour certaines belles âmes, la charité bien ordonnée commence toujours par soi même.

A propos de mission et du Parti Chrétien Démocrate, je suis tombé cette semaine dans un abîme de perplexité en prenant connaissance des travaux de la commission conduits à la demande de Ségolène Royal et présidés par le conseiller régional PCD Vincent You.  

L’objet du travail était de tenter de définir un indice de bien-être régional en combinant un certain nombre de paramètres quantifiés dans les domaines économiques sociaux et environnementaux. L’objectif atteint, la Région serait enfin dotée d’un outil de pilotage de ses politiques à l’aune du bien-être à assurer à ses ressortissants. Quelques intellectuels ont donc planché pendant un an avec Vincent pour apporter leur pierre philosophale à la quête de ce nouveau Graal. Les résultats sont à découvrir sur un blog créé à cette fin par Vincent auquel vous pouvez accéder en cliquant sur ce lien.

Je suis un lecteur d’Amartya Sen depuis quelque temps déjà et j’apprécie ses travaux qui l’ont conduit à définir un indice de développement humain (IDH) qui permet à l’ONU d’apprécier de manière bien plus qualitative que par le seul revenu par habitant la situation des citoyens  des pays du monde. Je sais aussi que le président de la République a souhaité décliner cette démarche en France en sollicitant au début de son mandat Amartya Sen et les économistes Joseph Stiglitz et Jean Paul Fitoussi. Le résultat de leurs travaux est extrêmement intéressant et accessible sur le site de la Commission sur la mesure de la performance économique et du progrès social ou directement téléchargeable en cliquant ici.

La lecture de ce rapport par tous les décideurs politiques et les stratèges en politiques publiques devrait sans doute être une priorité. Elle justifierait en premier lieu l’énorme et passionnant travail accompli, tout en faisant prendre conscience de la vanité du projet de combinaison de différentes statistiques pour l’obtention d’un indicateur synthétique, pertinent et utile efficacement en tant que tel. La vie, bien heureusement, demeure plus riche que tous les indicateurs qu’il sera possible de définir. Le thermomètre que l’on vous mettra là où je pense pour vous mesurer objectivement le bien-être n’est pas prêt d’être inventé et c’est tant mieux.

Ce qui me frappe dans la déclinaison régionale du travail dont se réjouit Vincent, c’est le « boboïsme » qu’il exprime dans ce que j'en perçois sur ce site, bien décalé par rapport aux préoccupations quotidiennes de nos concitoyens qui en ce moment aimeraient nous voir nous colleter plus ardemment que jamais à la résolution concrète des difficultés qui s’amoncellent. Il sera toujours temps de peaufiner les choses quand nous, les élus, aurons amélioré les lois, les règlements et les normes, rendu l’organisation de l’Europe, de l’Etat, des collectivités territoriales plus souple, plus réactive, plus adaptée, plus économe, tout cela pour une meilleure réussite durable de la France et le plus grand bien-être des travailleurs et autres « happy taxpayers » si chers à Tex Avery comme à moi-même.

Pour parler plus crûment et un peu comme l’Evangile selon la France d’en bas,  il est temps d’arrêter de se regarder le nombril et de taper concrètement dans la butte. Amen.

PS: (Dans la première version, j'avais écrit "s'astiquer le pistil", une expression plus verte et plus drôle que "se regarder le nombril". Elle a déplu. Nous ne sommes pas tous choqués par les mêmes choses).

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Vinosse 11/01/2012 13:14


J'me doute que j'ai dû serrer la pince à des connards dans ton genre, sans à priori ...


 


Promis, maintenant je vais me méfier !


 


 

Un ancien camarade 10/01/2012 21:01


Quoi ??? Toi Duret tu vas voter pour ces fachos !!!! Mais tu te rends compte de ce que tu dis ? Tu n'as vraiment plus rien à faire au PS.... Déchire ta carte et adhère à ce parti d'oppresseurs et
de privilégiés. J'ai honte de t'avoir serré la main un jour !


 





Vinosse 10/01/2012 19:46



Je ne comprendrai jamais!



Je ne comprendrai jamais cette attirance de certains pour semer la zizanie face à des échéances toutes proches.

Bien sur que l'on peut se tordre le nez lorsque l'on échoue devant la porte, lorsque, malgré des promesses de lendemains qui chantent la fatalité et les impératifs d'un collectif sont mis à mal
par des ambitions toute personnelle qui ne font que rendre la tache plus difficile.

Il y a deux jours une de mes amie politique m'a posé une question en réponse à un petit coup de blues.
"Faire de la politique est ce uniquement pour avoir de la reconnaissance, ou bien faire vaincre ses idées et bouger les lignes?".

Et bien je crois que c'est faire bouger les lignes le plus important, travailler pour une large diffusion de ses idées au travers d'un mouvement ou une communauté tente de trouver des objectifs
communs afin de mieux servir la chose publique, c'est à dire, NOUS!

L'union autour de Dominique BUSSEREAU doit donc se faire pour le meilleur de notre objectif commun, rendre la région Poitou-Charentes aux pictos-charentais, et non servir de tremplin à des
ambitions personnelles, ce que certains n'arriveront jamais a comprendre, n'hésitant pas a changer de veste au moindre coup de vent!

Et bien si nous voulons rendre ses lettres de noblesse à notre région devastée par l'incompétence et l'incurie d'une mauvaise administration des fonds publics, de mauvais engagements pour le
futur, des saupoudrages inutiles et clientélistes, ne plus être pris pour des objets d'expérimentations hasardeuses(non Madame Royal nous ne sommes pas des cobbayes et notre région, et
encore moins notre chére Charente, un laboratoire pour vos idées farfelues), je soutiens et appelle a soutenir la liste "BUSSEREAU2010, Poitou-Charentes c'est vous!", et ce malgré ou avec l'avis
de Madame Truc ou de Monsieur Chose!

ALORS LE 14 MARS JE VOTE POUR LA LISTE BUSSEREAU 2010, parce que le Poitou-Charentes c'est NOUS!

marie 10/01/2012 13:03


je me permets de vous envoyer mon commentaire transmis ce jour à M. You sur son blog.


Je m’attendais certes à une riposte de la part de M. You aux propos de M. Sauvaitre mais j’étais certaine qu’elle serait « graduée et
argumentée sur le fond ». Le thème du bien être méritait un moment d’échanges et de discussions sereine et constructive pour faire avancer notre monde de douleur et d’individualisme. Je
m’attendais, de la part d’un chrétien d’un peu plus de « tolérance » comme marque du parti qu’il représente et plus d’humanité, même dans l’adversité, ceci en référence au Sermon de la
Montagne. Je suis déçue et apeurée de constater que cela a tourné aux attaques personnelles. M. You ne pensez vous pas que ce qu’à fait M. Sauvaitre avec d’autres élus pour son territoire est
socialement à noter ; la crèche, le cinéma, du logement social, une ouverture culturelle… le PCD promeut la dignité du travail et la liberté d’entreprendre, la propriété privée… dans la
tolérance et la solidarité, quel décalage avec votre blog… qui êtes vous donc M. You ? Etes-vous bien sûr d’être en adéquation avec les valeurs défendues par les chrétiens
démocrates ?

Frédéric Vallon 10/01/2012 03:18


Mon Dieu, Daniel, ou dois-je dire Herr Daniel?


Non contents de me faire chier pour une inigébilité bidon, je suis au courant, il faut que tu trahisses une fois de plus tes engagements libéraux, pour aller vers le plus beau des facismes
sarkozistes! Tu te dit libéral, mais tu ressemble de plus en plus à un milicien! Et encore tu vas tout faire, toi et ton nain, pour que la Démocratie ne soit pas respectée en faisant barrage à
Marine Le Pen, minables peureux que vous êtes.


Alors, je te le dis, j'attends tes gendarmes, tes flics et tous tes petits copains fachistes, mais, à la lecture de ce que tu produis, tu es au libéralisme ce que Mussolini était à la
Démocaratie. Si évidément mes ennuis devaient continuer, nous saurions tous d'ou ils viennent.


 Tu vois, moi, je n'ai rien, à ta différence, à perdre, alors, je respecte mes idées jusqu'au bout... Mais je crains que, ça vous ne sachiez le faire dans votre parti de flics!


 


 


 Tu me rends triste d'avoir milité au sein du même mouvement.


 


Je soutiens donc Véronique Marendat aux prochaines législatives. Elle, a, aux moins des chances de gagner.


 


Bonne, année pour tout le reste, te respectant pour beaucoup d'autres choses.


F Vallon, inéligible grace à l'UMP. Eligible, grace à la loi et mon avocat!