Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De PLU en plus.

A lire dans Sud Ouest ce matin:

REIGNAC.
La réunion publique sur le PLU a permis, vendredi, de redéfinir cette notion encore floue

Le Plan local d'urbanisme suscite les interrogations



plureignac 

Daniel Sauvaitre, le maire, et Christophe Herbreteau, urbaniste, tiennent à ce que tous les habitants de Reignac soient associés au projet de PLU de la commune. (photo l. m.)

Daniel Sauvaitre, le maire de Reignac, avait annoncé la couleur en début de séance : « Cette réunion publique est la vôtre. Aucun habitant ne doit ressortir d'ici avec des questions. » Et ses administrés n'ont pas eu besoin de se le faire répéter.

Initialement, cette rencontre entre les habitants, le maire et Christophe Herbreteau dont le cabinet d'urbanisme UH est chargé de l'étude du PLU de Reignac, était censée rendre compte de la première phase du processus, dite de diagnostic.

Mais l'urbaniste a dû se résoudre à remballer son PowerPoint. La seule introduction à son discours, qui concernait la nature même d'un PLU (lire ci-contre), a tenu l'assemblée en haleine pendant près de deux heures.

Parce qu'avant d'entrer dans le vif du sujet, il était essentiel de revenir sur les tenants et les aboutissants d'un tel projet.

L'intérêt général avant tout

Principales craintes des habitants, les réglementations qui vont accompagner le PLU.

« Vous allez vous projeter dans dix ans mais, si une entreprise veut se développer comment fera-t-elle si les parcelles autour sont non-constructibles ? » « Que deviendront mon terrain et la bâtisse qui l'accompagne si un artisan les rachète et ne peut pas construire sa maison à côté ? »

À ces interrogations, Christophe Herbreteau a répondu sans tabou. « Le PLU se doit de préserver les activités économiques présentes sur la commune et permettre leur future extension. Tout ne sera pas figé et des modifications pourront être apportées si elles se font dans l'intérêt général. Vous devrez nous notifier cela dans l'enquête publique qui aura lieu dans environ un an et demi. Toutefois, le temps où l'on pouvait construire n'importe qui n'importe comment est révolu. Avec ou sans PLU d'ailleurs. »

Ce PLU coûtera près de 28 000 ?, dont environ 8 400 ? à la charge de la commune (sur trois ans). Le maire a assuré qu'il n'augmenterait pas les impôts. Une nouvelle réunion publique pour présenter le diagnostic aura lieu dans un mois et demi.

Auteur : Laure Ménard

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

PLU on est de fous... 21/12/2009 08:34




Vous aviez invité les familles de gitans constructeurs ????