Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la chaleur de l'été....

UMP ET MODEM EN ORDRE DE MARCHE POUR LES CANTONALES


13.07.2010

Frédéric BERG | f.berg@charentelibre.fr

  modump

 

 

Hier, Jérôme Sourisseau, François Bonneau et Daniel Sauvaitre (de gauche à droite) ont «officialisé» les accords passés pour les élections cantonales de mars 2011. Photo Majid Bouzzit




Pas encore de candidats officiels pour tous les cantons, mais un discours partagé. L'opposition départementale - c'est la bannière qu'ils revendiquent - se met doucement en ordre de marche pour les prochaines élections cantonales de mars 2011. Hier, François Bonneau, chef du groupe d'opposition au conseil général, Daniel Sauvaitre, le président de l'UMP en Charente, et Jérôme Sourisseau pour le MoDem ont «officialisé» les accords passés pour cette prochaine échéance électorale.

Un retour dans le giron de la majorité présidentielle pour le parti de François Bayrou et ses velléités d'indépendance notamment lors des dernières élections régionales. «On est à la recherche de candidatures uniques pour chaque canton, des candidats pas tous encartés mais qui se retrouvent autour de valeurs communes», souligne François Bonneau persuadé «qu'un autre projet est possible et souhaitable pour la Charente».

«Travailler dans l'intérêt de la Charente»

Jérôme Sourisseau, sans doute candidat sur le canton de Segonzac, acquiesce: «On veut travailler dans l'intérêt de la Charente avec une vision d'avenir.» Daniel Sauvaitre retient lui aussi l'union qui a permis de rassembler «un spectre de sensibilités très large». Il insiste aussi sur le rôle que doit jouer le groupe des douze élus actuels de l'opposition: «Ce sont eux qui feront le choix final.» Un choix et une liste de dix-huit noms pour autant de cantons renouvelables promis pour septembre.

Quant aux éventuels candidats dissidents, les patrons du MoDem et de l'UMP sont très clairs: «Ils seront mis en dehors de nos partis.» Une façon de dire que la décision qui sera prise pour le canton de Cognac-nord où Jean-Hubert Lelièvre et Michel Jayat sont en concurrence (CL du 3 juillet) ne souffrira aucune contestation. Quelques indiscrétions laissent augurer que Jean-Hubert Lelièvre tient la corde. «On donnera la liste de nos dix-huit candidats en septembre», ne confirme pas François Bonneau.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Paul le poulpe 13/07/2010 11:00



Le Charentais UMP devrait se rapprocher du chateau pour peaufiner sa communication ! Le François Premier, reste bien évidement le lieu populaire d'angoulème par excellence, symbole d'un
pouvoir proche du peuple, heureusement que l'on distingue une clé "Pigeot" laissant peut être penser que l'un des dirigeants à une 404 break...m'enfin il y a bien des responables PS qui roulent
en SUV....pépé, tu dois te retourner dans ta tombe !



le RS 13/07/2010 10:27



Malgré vos arrangements, il y aura des candidats du RS en face de vous. On ne gagnera peut être pas mais nous sommes crédité de 9 à 10 % au niveau national. C'est domage d'en arriver à
s'affronter alors que nous avons plus de points communs que de divergences . Nous sommes des nouveau-nés, nous nous structurons mais nous serons là.


Bien à vous 


 


 



Daniel.Sauvaitre 15/07/2010 07:58



Amitiés à Dominique...