Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Assassins et voleurs.

Qu’est ce qu’il était gentil ce film de Sacha Guitry, quand on y pense, en comparaison avec la situation vécue ces jours ci dans la région de Barbezieux. Je sais que le succès de librairie du livre « La France Orange mécanique » fait débat en ce moment, au regard de l’imprécision supposée des statistiques de l’auteur. Tout comme il excite « Média tarte » et les autres tenants du journalisme de référence qui dénoncent les thèses forcément dangereuses de Laurent Obertone. Pourtant, tous ces doctes bien pensants drapés dans leur suffisance moralisatrice doivent savoir que même ici, en sud Charente, le film de Stanley Kubrick passe aujourd’hui pour une bluette à l’eau de rose au regard des actes de violence qui se multiplient.

Les coups portés à Chantal Guerineau en plein jour dans sa bijouterie de Barbezieux ont traumatisé très largement la population. Ce sont les coups de poing d’orgue qui ont mis en lumière une multiplication terriblement inquiétante des vols à l’arraché et des cambriolages en tout genre. Il ne se passe pas un jour sans que l’on me relate un vidage de maison sur ma commune. J’ai échangé ce matin avec un gendarme du secteur qui me confirmait l’aggravation de la situation. D’ailleurs au moment même où j’avais cette discussion, je ne savais pas encore que les réservoirs de nos deux poids lourds stationnés à Touvérac avaient été une nouvelle fois siphonnés dans la nuit, malgré les protections lourdes que nous avons pris l’habitude de construire autour.

Il faut remercier sans détour Sud Ouest, tout comme Charente libre, pour la couverture décomplexée de ces vols et violences. Relater la réalité de la situation est une nécessite pour la population qui se sent trop souvent agressée et abandonnée à son triste sort.

Au-delà des discussions inutiles sur les statistiques, l’objectif public doit clairement être la protection absolue des biens et des personnes. Personne ne peut accepter que l’on ne se donne pas les moyens d’y parvenir. C’est la tolérance zéro qui doit être le parti pris en la matière.

Je transmets comme tant d’autres tous mes bons vœux de prompt rétablissement à Chantal et toute mon empathie à la famille. Tout comme je veux témoigner de ma totale solidarité avec tous ceux qui sont victimes de vols et de violences.

Le respect des biens et des personnes est sans doute la première condition à remplir pour surmonter la crise, les crises. Cet objectif est le premier à atteindre. Sachons l’exiger de nos gouvernants.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article