Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En quatrième vitesse.

Le Medef avait invité successivement, mardi mercredi et jeudi, les candidats (UMP, UDF, PS) à la députation sur les quatre circonscriptions de la Charente pour débattre des propositions contenues dans le livre « besoin d’air » publié sous la signature de Laurence Parisot qui traduit les attentes des entrepreneurs du pays membres de ce syndicat. J’ai pu assister aux trois rencontres. Les échanges ont été très intéressants et ont permis de mieux cerner la personnalité et les envies des candidats. Jeudi soir je suis arrivé un peu en retard à la rencontre avec ceux du PS. Jean Claude Viollet a du partir peu après mon arrivée et Malek Boutih est donc resté seul à la table avec quinze ou seize patrons face à lui. Je dois préciser pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté que je soutiens résolument Philippe Mottet pour la députation sur la 4ème circonscription. J’apprécie le travail qu’il accomplit avec son équipe pour sa ville et je trouve qu’il a du mérite à se colleter aux candidats de gauche sur cette circonscription très difficile pour lui. Je lui souhaite de réussir, il le mérite.

Je ne connaissais pas Malek Boutih. Je l'ai découvert il y a peu lors d'une des émissions de Serge Moati "Ripostes" et il ne m'avait pas vraiment convaincu cette fois ci. J’ai bien compris qu’il n’est pas en odeur de sainteté en Charente aussi bien à gauche qu’à droite et que son parachutage politique fait grincer les dents. Avec humour pour figurer l'accueil qu'il a reçu à son arrivée en Charente il a évoqué un mur de l'Atlantique. Ce dont je peux témoigner c’est que Malek Boutih porte très haut le discours politique. C’est un débatteur de tout premier ordre. Son parler vrai est assez iconoclaste, mais toujours très sensé, brillant et sans concession. Je ne voudrais pas lui faire de tort mais je pense pouvoir dire sans hésiter que c'est un libéral de gauche.

Pour moi ce parachutage a les vertus de l’immigration choisie, un apport culturel différent, une autre perception et un autre regard sur notre territoire. Le type de mixité détonante qui fait progresser parce qu’elle bouscule l’ordre établi et les habitudes. Je félicite une nouvelle fois Philippe Mottet. Il s’est choisi, en plus du candidat UDF et de Martine Pinville, un autre adversaire de très grande qualité.  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Daniel D 30/03/2007 08:38

http://antennerelais.canalblog.com/archives/2007/02/03/3906760.html

laurence 26/03/2007 21:14

toujours votre superbe ouverture d'esprit, ça fait un bien fou de lire ces quelques lignes, merci

Daniel D 26/03/2007 08:16

C'est vrai que malek BOUTIH a le débit facile et rapide! Est-ce de l'eau, est-ce du lait? On n'a plus de Charles pour poser la question en chantant!
Malgré qu'il nous reste encore beaucoup de Charlots!
Facile...
Moi qui serais plutôt de tendance politique opposée au rédacteur de ce blog, je trouve extrêmement dommage pour la vie politique charentaise de devoir se priver des qualités du bonhomme, de la possibilité d'une ouverture des esprits locaux et de l'esprit charentais en particulier!
Je n'ai rien contre M Pinville, mais j'aurais préféré qu'une vraie réflexion s'instaure à la place de réactions de clocher.

Je vote Malek BOUTIH!