Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sens des mots.

La Charente libre d’aujourd’hui qualifie de « dégoulinades de verbes » ce que j’écris sur ce blog. Le Petit Robert donne la définition suivante pour ce terme familier : « liquide qui dégouline, coule lentement ». Manifestement la Charente Libre doit avoir de l’expertise sur la question.  Et vous mes lecteurs cette appréciation vous semble t’elle méritée? Votre avis direct m’importe beaucoup.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

thierry 15/03/2007 10:14

Finalement, vous devriez vous remettre au cognac, ce serait bon pour l'économie locale et ça vous décontracterait un peu. Signé: l'ignorant, insolent et bête (et sans ame). ça fait un peu beaucoup pour un seul homme, non?

Daniel D 12/03/2007 21:12

Ça fait une éternité que je ne bois plus de Cognac mon cher monsieur et quand j'écris un commentaire ici c'est dans l'espoir d'être compris par des gens sérieux et intellgents et non par des ignorants faiseurs de raccourcis dangereux.
Cela demande un supplément d'âme dont vous me semblez dépourvu.
C'est de l'insolence pure mâtinée de bêtise que de réduire une pensée qui vous échappe au fait que celui qui l'émet n'en aurait pu trouver l'inspiration qu'au fond du flacon!

thierry cordeboeuf 12/03/2007 18:57

Le commentateur précédent a dû abuser du cognac avant d'écrire. Il faut arrêter de fantasmer comme cela sur cette pauvre presse locale, pressée comme un citron par le grand capital, évidemment à la solde des élus, du préfet, du ministre de l'intérieur, forcément corrompue, et totalement incompétente. C'était tellement mieux au bon vieux temps. Qu'appelez vous le même pole financier? Depuis trente ans, Charente Libre est associée au groupe sud ouest, un groupe familial je vous le rappelle, pas une grosse multinationale, mais les deux titres ont conservé leur totale indépendance rédactionnelle. Et nous nous battons quotidiennement pour que ça dure. Vous devriez nous lire tranquillement, après avoir posé vos a priori et vos clichés. ça devrait aller tout de suite mieux...

Daniel D 10/03/2007 21:16

J'ai parlé d'un temps que les moins de... n'ont pas connu!

Quand au sortir de l'occupation, la Charente devenue "Libre" était un journal indépendant reflétant l'opinion d'une partie de la population.
Période où il n'y avait pas de crânes à bourrer comme aujourd'hui et comme la télé sait si bien le faire! Période où les têtes avaient d'abord à se refaire une santé!

Faut dire que depuis les choses ont bien changé, que la presse locale a perdu de ses "indépendances", vu qu'il me semble qu'elles appartiennent toutes les deux au même pôle financier!

Ainsi le journaliste local n'est plus à même de traiter l'info sous un aspect qui lui serait propre et en est réduit aujourd'hui à la relater en "masse" plutôt qu'en "particularité".

Et de l'accomplissement de ce "bon boulot", voilà qu'il en tire Fierté!

thierry 10/03/2007 13:33

Bravo Daniel D, ce journal n'est pas d'opinion, mais d'information. Il vise à fournir aux Charentais tous les éléments nécessaires pour se forger leur propre opinion, pas à leur bourrer le crane pour leur imposer telle ou telle opinion. Le tout basé sur quelques grandes valeurs, quelques grands principes intouchables, évidemment. Informer, c'est déjà pas mal, non?