Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RN 10 (suite)

(photo Jean Claude Martin)

Les 250 exemplaires du dossier Noir de la RN 10 seront diffusés cette semaine auprès d’un large public (élus, services de l’Etat, institutions, associations, responsables économiques, médias, etc…). Ce document publié sous la responsabilité de la communauté de communes des 3B en association avec Entreprendre en Sud Charente a été conçu et réalisé par Daniel Herbreteau , bien connu sur ce blog. Nous travaillons tous ensemble depuis plusieurs années maintenant pour valider une analyse de la situation actuelle et de ses origines et les propositions à faire pour que se réalise le plus vite possible l’autoroute qui traversera la Charente du sud vers l’est.  Les premiers exemplaires issus de photocopies sont déjà entre les mains de hauts responsables et très bientôt une version téléchargeable sur http://www.cdc3b.com permettra à tous ceux que le sujet intéresse de le consulter. Je suis convaincu que cette initiative peut avoir un rôle décisif pour la suite des évènements tant la démonstration me semble difficile à contester. L’existence même de ce dossier peut constituer un électrochoc salutaire et interdire que soit niée plus longtemps l’exceptionnelle gravité de la situation.

Il faut dire que les évènements dramatiques et les graves perturbations de trafic se multiplient. C’est si spectaculaire que les grandes chaines nationales de télévision s’en font maintenant l’écho. L’accident de Reignac qui a coûté la vie à cinq personnes y est sans doute pour beaucoup. Entre jeudi soir et samedi soir plusieurs pertes de contrôle de poids lourds autour de Barbezieux, heureusement sans dommages corporels, ont crée une nouvelle fois une situation dantesque faite de méga-bouchons, de déviations sur des routes secondaires et de travaux de déblaiement interminables. Le capitaine Francis Roumagnac me disait à ce sujet ce matin à quel point les moyens mis en œuvre étaient insuffisants pour permettre un rétablissement dans des délais acceptables de la circulation.

La réunion qui s’est tenue fin septembre à Poitiers à la direction régionale de l’équipement pour présenter les résultats de l’étude de concédabilité d’une liaison autoroutière entre Niort et La Croisière avec un embranchement à Roumazières a été décevante à bien des égards. Selon ce travail aucune des possibilités étudiées n’aurait de rentabilité suffisante pour motiver un concessionnaire. Je ne sais plus qui dans l’assistance a eu la pertinence de rappeler que nombreuses sont les autoroutes dont on peut douter qu’elles soient issues d’études ayant démontré au préalable qu’elles seraient rentables. La conclusion était presque : circulez il n’y a rien à voir, pour les améliorations ce sera aux calendes grecques. Mais c’est après que la réunion ait pris fin que j’ai ressenti un peu de réconfort. Dans un des petits groupes qui s’étaient formés j’ai entendu un responsable de l’équipement s’exclamer, « le trafic il se trouve entre Bordeaux et La Croisière , si l’on veut concéder c’est entre ces deux points qu’il faut le faire, là il y aura des concessionnaires intéressés ». C’est très exactement ce que nous proposons, avec une particularité c’est de ne faire payer que les poids lourds en transit. Nos grands élus départementaux sont pour l’instant encore, semble t-il, dans une démarche plus classique de demande de moyens à l’Etat pour finir l’aménagement à deux fois deux voies entre Chevanceaux et Angoulème  puis jusqu’à Limoges. Cette insistance liée au manque de moyens et à l’urgence de la situation peuvent notre point de vue aboutir quand même à la solution que nous proposons.

Un journaliste d’une grande chaine nationale m’a dit vouloir venir faire un sujet à partir de l’engagement de la communauté et d’entreprendre en sud Charente sur ce dossier. Peut-être qu’à force d’à force…..       

    

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel Herbreteau 23/10/2006 16:27

Visiblement ce Brown craint d’être marron … les Charentais aussi.
Par l’outrance de la Direction des Routes, cette réunion de Poitiers aurait pu être comique, s‘il n‘y avait tant de victimes.
Aux chaînes de télévisions qui nous sollicitent nous allons expliquer, documents authentiques à l’appui, le niveau de désinformation qu’entretiennent les services de l’état (c’est bien écrit « état » avec un petit «é » ), avec la complicité involontaire de nos élus.
Comment nos élus pourraient-ils être libres sur ce sujet quand leurs conseillers sont issus d’un Ministère qui depuis trente ans se paie la tête des Charentais du 16.
MORCEAUX CHOISIS:
- Le trafic de la N10 est en baisse…. (on est prié de ne pas rire).
- Trafic moyen journalier annuel sur la N10: 5250 PL.
- Vers l’Est, le trafic est de 1000 PL/jour.
Les fonctionnaires qui colportent ces chiffres devraient à l’avenir ne plus être payés par le département de la Charente mais par les départements dont ils servent les intérêts.
Les conclusions de la réunion de Poitiers furent fondées, entre autres, sur une erreur de transcription de la DDE16. Cette erreur et les autres, sont « bizarrement » défavorables  à notre département mais sont constamment reprises à l‘échelon national et jamais corrigées.
Comment dès lors s’étonner que le Ministère prennent des décisions incompréhensibles?
La preuve des statistiques bidouillées est en partie vérifiable par comparaison sur des sites institutionnels, à partir des hyper liens actifs sur le site des 3BSC.

daniel 23/10/2006 13:31

En Angleterre les camions roulent à gauche, donc Blair est de droite, si je comprends bien Dan Brown?
D'un autre côté, vu la sécurité des trains anglais, on comprend mieux ce grand écart...
N'est-il pas, Dear Brown?

Dan Brown 23/10/2006 06:27

Évidemment, il va y avoir d’autres cartons sur la N10 en chantier,.
Espérons que nous et nos proches n’en seront pas les victimes. A ce point du débat, nous allons montrer du doigt ceux qui, actuellement créent les catastrophes à venir. Après quoi personne ne pourra dire qu’il ne savait pas. N’y a-t-il pas là mise en danger délibérée de la vie d’autrui…

Quels intérêts inavouables poussent nos élus à payer avec l‘argent du contribuable local des routes qui profitent essentiellement aux pays les plus dynamiques d’Europe et ruinent notre département.

Certes, nous avons bien compris, les trains roulent à gauche et les camions sont à droite, mais je crois néanmoins me souvenir que Ms Gayssot, Jospin, Emmanuelli, Santrot et les autres ont bien demandé des autoroutes pour leurs terres d’élection, pas des 2x2voies rafistolées et payées par leurs contribuables.