Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Surprise, surprise.

Bon, je dois bien l’avouer je me suis fait complètement piéger. J’y ai vraiment cru. Ça a commencé jeudi soir quand Gilles Chatelier m’a appelé sur mon portable. Il était 22h30 je crois. Il avait l’air vraiment pas bien mon vice-président. La voix nouée, il me disait qu’à la fin du conseil municipal de Barbezieux auquel il venait de participer, Alain Testaud avait posé la question de savoir si c’était bien vrai que l’office de tourisme allait déménager. Et, me disait-il un feu nourri de questions et de remarques assassines sur la communauté de communes s’en était suivi de la part de quelques conseillers municipaux. Il me disait avoir fait de son mieux pour répondre, mais semble t-il sans convaincre. J’ai tenté de le rassurer en lui faisant remarquer qu’il ne pouvait s’agir que d’un malentendu puisque la réalité était tout autre que celle que dénonçaient les tribuns apparemment très en verve du conseil du soir. Il se trouve quand même que son coup de fil intervenait à un moment bien particulier qui pouvait me faire croire à la réalité de ce qu’il me racontait. J’assistais en effet depuis le matin au congrès de l’Assemblée des Communautés de France et en deuxième partie d’après midi j’avais choisi de participer à un atelier de travail sur les relations communes communauté au cours duquel des collègues s’exaspéraient de ce que certains conseillers communautaires avaient une attitude très différente selon qu’ils siégeaient à la commune ou à la communauté.

J’essayais donc de réfléchir froidement et méthodiquement pour comprendre ce qui avait bien pu arriver. Dès le début de l’année la commission service aux communes (y participent les délégués qui le souhaitent), qui analyse les demandes de subvention des associations, avait souhaité rencontrer le bureau de l’office pour faire le point sur la convention d’objectif que nous avons passé ensemble. S’en sont suivies plusieurs réunions pour faire évoluer cette convention et réaffirmer des objectifs ambitieux pour l’accueil, l’information et la promotion touristique, qui constituent la compétence dont nous avons délégué l’exercice à l’office de tourisme. Afin de parfaire les synergies entre nous et de renforcer les moyens de l’office pour la mise en œuvre de nos objectifs communs, le principe de la mise à disposition pour une partie de son temps de notre agent en charge des projets touristiques à la communauté a semblé nécessaire. Après deux années de fonctionnement et à l’analyse des chiffres de fréquentation de l’office il est apparu plus pertinent que le local du château soit ouvert pour l’accueil des touristes quand ceux-ci sont présents, c'est-à-dire principalement en été. De novembre à avril, plutôt que de laisser s’étioler seule l’agent de l’office derrière sa banque, il est apparu beaucoup plus pertinent de l’accueillir dans une équipe pour assurer la continuité des services de l’office par le téléphone, le courrier ou internet. Il se trouve que les bureaux des 3B sont situés à Touvérac depuis 2002, quand René Vignerie a souhaité  les y installer, ce qui d’ailleurs pouvait sembler pertinent en termes d’aménagement du territoire communautaire. La période sans touristes étant mise à profit pour travailler à l’animation du réseau des prestataires membres de l’office, à la préparation de la saison suivante et aux réflexions et actions en cours pour développer l’offre de produits touristiques par la communauté. Cette solution présentait plusieurs avantages en plus de la dynamique du travail d’équipe. Compte tenu de ce que la saisonnalité de ce métier conduit à des prises de congés et à un temps de travail réduit pendant la saison creuse, le relais de l’accueil et de l’information peut être assuré par d’autres salariés de l’équipe des 3B pendant ces absences. C’est exactement ce qui vient de se passer et dont j’ai été le témoin depuis quelques jours pour les personnes qui appellent pour le jeu concours de la Charente libre. Et puis la magnifique salle du château qui héberge l’office mérite d’être bien plus utilisée en période d’hiver, qu’elle ne le serait pour d’improbables touristes que les statistiques ignorent, pour accueillir des réunions ou des expositions en période d’hiver, maintenant qu’un sas a été aménagé, et satisfaire ainsi un public plus nombreux. C’est donc avec beaucoup de bon sens que les élus et les administrateurs de l’office ont défini cette nouvelle organisation plus ambitieuse pour notre territoire et pour les services à rendre et qui nécessite un partenariat renforcé avec les communes et plus particulièrement les chefs lieux de canton. Cette lente maturation du projet a nécessité de nombreuses réunions et s’est terminée par l’approbation par le bureau et le conseil communautaire de la nouvelle convention d’objectif à l’unanimité des conseillers communautaires présents, (avec peut-être une ou deux abstentions, je vérifierai lundi) dont les conseillers de Barbezieux et le Maire. Les conseillers communautaires absents avaient reçu comme les autres le texte de la nouvelle convention d’objectif en même temps que leur convocation. Cette convention et ce nouveau fonctionnement ont également été approuvés par le conseil d’administration de l’office. C’est en repensant à tout cela que j’ai commencé à comprendre que Gilles me faisait marcher. Mais patatras aujourd’hui en lisant Sud Ouest je pâlis et je me dis que ça a l’air vrai, que l’impensable s’est produit. Puis d’un seul coup je me réveille et je comprends que je me suis fait avoir. Parce que quand même, je sais bien que Mauricette n’est pas Anna Politkovskaïa, mais de là à se faire l’écho de ce happening improbable, juste pour être désagréable, sans aller chercher un complément d'information auprès des responsables, c’est impensable. Mais là ou j’ai vraiment compris que la mystification était bien totale autant que géniale, c’est quand je me suis dit que si c’était bien vrai que les conseillers cités s’étaient vraiment manifestés pour se préoccuper d’un risque d’appauvrissement de leur ville en raison d’une nouvelle organisation de l’office de tourisme, compte tenu des perspectives dramatiques pour les hôpitaux du Sud Charente autrement plus préoccupantes, je les entendrais en permanence et depuis longtemps questionner, enquêter et dénoncer le désastre qui s’annonce. Et comme ce n’est malheureusement pas le cas…

Par sécurité quand même, et au cas où, je vais dès lundi veiller à ce que chacun des conseillers municipaux de Barbezieux soit destinataire à son adresse personnelle du déroulement des travaux du groupe de travail, de la convention d’objectif et des délibérations prises. Faut quand même pas que j’oublie d’être unitaire pour tous !                           

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

daniel 17/10/2006 08:19

Venir aboyer sur le blog en signant "citoyen en danger" mérite pas le respect!
Quand on est "citoyen" on se montre sous son nom !
Quand on est un foutu rien, on fait ce qu'a fait ce crétin

yvonne 16/10/2006 17:48

oui mais tout ça, ça vient du problème Mauricette. Depuis le changement de Président aux 3B elle a pris le parti de Vignerie contre SAuvaitre et donc elle met de l'huile sur le feu dès qu'elle peut, tu parles d'un journalisme!!! ça fout le bordel sur le territoire, tout ça pour conforter Voici comme dit dessus!!! lamentable

Christelle 16/10/2006 14:37

Il me semble bien bien que cet office de tourisme n'est plus l'office DE Barbezieux, mais bien un office de tourisme Intercommunal au service et financé par toutes les communes du territoire ? Y'en a qui ont du oublier ...
Quant à moi, je ne parlerais pas d'appauvrissement que de fermer les portes en hiver ; je parlerais plutôt d'un gain d'argent, car ouvrir pour LE touriste du jour, c'est jeter notre argent par les fenêtres, non ??? Pensons un peu à nos impôts locaux ...

sandra 16/10/2006 12:06

en tous cas c'est un type que se bat pour nous les citoyens - hôpital, RN10 - on ne peut pas dire qu'il prenne des sujets simples. IL nous propose aussi voie verte pour notre santé et future crèche pour mes futurs bébés, je trouve ça plutôt chouette moi, et je veux rester vivre et travailler à Barbezieux.. alors j'attends d'un élu qu'il développe son territoire, c'est trop simpliste sans doute

citoyen en danger 16/10/2006 09:24

finalement, ce monsieur Sauvaitre, c'est quoi ?
un voyou policé ? un escroc ? un apprenti dictateur ?
je réfléchi ......