Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Risque de bégaiement.

« L’histoire ne se répète pas elle bégaie ».  Je cite Karl Marx à dessein tant on peut craindre aujourd’hui que se reproduise la frilosité charentaise de 1971 qui nous a fait perdre l’autoroute A10, alors que son tracé naturel passait en Charente. 

Demain lundi 25 septembre à 16 heures se tiendra une réunion, dans les locaux de la direction régionale et départementale de l’équipement Poitou-Charentes et Vienne, au cours de laquelle seront présentées les études de concédabilité d’une liaison autoroutière entre l’autoroute A10 et l’autoroute A20.  

Petit rappel des faits. Le CIADT (comité interministériel d’aménagement du territoire) du 18 décembre 2003 décide d'inscrire le projet de liaison autoroutière entre l'A10 et l'A20 par Melle, Confolens, Bellac avec un raccordement à Roumazières. A la demande du Ministre de l'Equipement, une étude de concédabilité est lancée en 2005 selon le tracé ci-dessus cité.

Mais dès la première réunion, officiellement consacrée à l'étude de ce seul tracé la Direction Régionale de l'Équipement invite les tenants d'un autre projet, passant par Poitiers, représenté par le Maire de Poitiers et un élu du Choletais (Maine et Loire)). Au terme de la réunion, le projet "charentais" est mal en point, visiblement, la DRE favorise outrageusement un tracé concurrent passant vers Poitiers.

Suite à cette réunion, Ségolène Royal adresse un sévère courrier au Préfet de région pour avoir laissé présenter des comptages "insensés", dans le seul but de favoriser Poitiers, en ne prenant pas en compte les reports de trafics de l'autoroute Nantes-Niort et le vrai trafic à Melle, déjà supérieur actuellement au trafic de Poitiers à Limoges

Ségolène Royal a eu effectivement raison d'opérer ce rappel à l'ordre parce que le trafic poids-lourds en provenance de Niort et d'Angoulême est quatre fois supérieur au trafic Poitiers-Limoges. La logique est bien de faire une autoroute Est-Ouest qui supportera un trafic international et non une autoroute Nord-Sud pour recevoir un faible trafic local.

Mais depuis le détournement de l’autoroute A10 chacun sait bien qu'un tracé d'autoroute est avant tout influencé par la volonté des leaders politique.

Allons-nous assister lundi à Poitiers à la réédition du coup de l’autoroute A10. Les élus des autres départements pourraient alors obtenir une autoroute que la géographie et le trafic poids-lourds destine à la Charente mais que nos élus pourraient laisser filer, sans rien dire, comme en 1971. Mais cette fois ci personne ne pourra plus prétendre à l’effet de surprise puisque chacun est prévenu depuis plus d’un an maintenant. 

Je veux encore croire que tous les élus de Charente en charge des plus hautes responsabilités, conseil général y compris, droite et gauche confondus, sauront être présents et unis pour défendre le tracé utile à la Charente et au pays tout entier.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

daniel 30/09/2006 13:13

MARX qui dit que l'histoire bégaie, DELEUZE pour faire l'intéressant(sa spécialité!)et à défaut d'avoir une véritable "science" déductrice sur l'art, qui accuse un tenant de l'art contemporain de "balbutier son art", serait-ce alors que la pensée philosophique s'articule autour de problèmes d'orthophonie?
C'est une théorie que n'aurait pas renié NIETZSCHE, bien au contraire! Lui qui disait: "Toute philosophie... toute éthique qui développe une définition négative du bonheur, toute métaphysique qui prétend connaitre un état définitif quelconque, une aspiration de prédominance esthétique ou religieuse, un à côté, un au-delà, un en-dehors, autorisent à se demander si la maladie n"était pas ce qui inspirait le philosophe!"

Le Clairon des 3B 28/09/2006 08:17

A Midi, Mardi, au Central, y'avait un de ces lapins sauté aux petits champignons des prés que le chef ramasse lui-même du côté de Mérignac le Pin, que j'en suis malade d'avoir raté un tel festin!
Quand on pense que c'est tous les jours comme ça!

daniel 26/09/2006 20:53

Karl MARX?

En voilà une référence dans le contexte actuel de la politique moderne...

Et qui plus est venant d'un tenant d'un libéralisme si fier d'avoir vaincu là où le marxisme n'a pu montrer que ses limites supposées...

Le monde serait-il à refaire?

Si cela doit être le cas, il se refera que grâce à ceux qui en ont la culture appropriée...

Serais-tu de ceux-là?