Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout feu, tout flamme.

Hier après midi un incendie s’est déclaré dans la forêt du Logis sur la commune de Reignac, sans doute le long du pare feu, dans la partie basse (voir la vue sur Google Earth. enregistrez le fichier sur votre disque puis cliquez dessus si vous avez Google Earth sur votre ordi). Le feu s’est rapidement propagé dans une plantation de chênes rouges d’Amérique puis dans de jeunes pins. Quand je suis arrivé sur place les pompiers avaient déjà presque maîtrisé les flammes.

Faut dire que fidèle à sa réputation d’adepte du frapper très fort tout de suite en cas de feu de forêt, le capitaine Francis Roumagnac avait mobilisé des moyens très importants. Les centres de Barbezieux, Baignes, Blanzac, Chalais, Archiac et Jonzac étaient sur le site. Un poste de commandement et de coordination des communications s’est installé devant la mairie en même temps que la réserve des troupes, constituée au cas ou. Deux camions citernes, des véhicules légers et des sapeurs prêts à intervenir se trouvaient aussi à côté de la salle des fêtes pendant que les six autres camions citernes avec cinq à six fois plus de pompiers étaient au feu.

Tout s’est passé très vite. Compte tenu des dégâts limités, mais pas assez bien sûr pour les propriétaires, on pouvait penser en fin de journée que les moyens dépêchés sur place étaient bien trop importants. C’est tout le paradoxe de ce type de sinistre. Si les moyens mobilisés dès le début sont trop faibles, les dégâts peuvent être bien plus conséquents et de toute façon nécessiter dans un deuxième temps des moyens complémentaires. En revanche, dans le doute sur l’ampleur de la propagation possible des flammes, mobiliser le maximum de moyen garantit l’extinction la plus rapide. Au final tout le monde est gagnant. En tout cas félicitations aux équipes du feu, bénévoles et professionnels, pour la rapidité et l’efficacité de leur action.         

Cliquez ici pour voir quelques photos prises par Angélique Gaboriaud, madame forêt Sud Charente, depuis l’hélicoptère. Elle me les a très gentiment envoyées par mail ce matin.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

CL 09/05/2009 21:56

Pas de jeu vous me prenez toute la matière de mes articles !

Guerzloo DANIELS 07/05/2009 18:28

ÇA PÈTE LE FEU À L'UÈMEPÉ!

p jaulin 07/05/2009 13:01

Quand je pense qu'ANGELIQUE GABORIAUD va surement etre débauchée de l'Association de mise en valeur des forets du sud charente car le Conseil General de la Charente a décidé de ne plus financer au meme niveau que les années précedentes ces techniciens de la foret.Quel paradoxe quand on sait que ce sont aussi ces memes techniciens qui suivent pour le Conseil General dans le cadre de commissions d'amenagements fonciers l'elargissement de la RN10,qu'ils seront aussi sollicités pour la ligne LGV et aussi pour l'elaboration dela charte forestière du Pays Sud Cht.Quelle incohérence entre les financements du CG et ce qu'il souhaite etre le meilleur pour notre Environnement et nos Paysages boisés. 

auteur inconnu 06/05/2009 13:49

"Avec ses yeux de biche, elle a enflammé ces jeunes tiges..." en jetant une lettre enflammée aux orties!Qui trop embrase mal éteint!

Ramon 06/05/2009 13:48

Ah! Génial !!!