Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ya no basta con rezar.

Est ce parce que je dois aller voir ce soir le film chilien sélectionné par Cinémania pour la séance mensuelle de ciné club que je repense à ce titre d’un autre film chilien d’Aldo Francia que j’ai vu dans mes années 70 de cinéphilie intense ? Peut-être, en tous cas le compte rendu qui m’a été fait de la réunion qui s’est tenue à Saint Médard de Barbezieux (je n’ai pas pu y assister) sur l’avancée des travaux d’aménagement de la RN 10 m’a mis dans une colère noire. L’association Entreprendre en Sud Charente a organisé une réunion le 1er mars au cours de laquelle Daniel Herbreteau a pu démontrer une fois de plus l’aberration que constitue le passage de 18000 véhicules jour dont 45 % de poids lourds sur une route à deux voies par endroits, entre Reignac et Chevanceaux, ainsi que la responsabilité tragique de l’Etat dans cette situation. Etonnement la presse locale bien que présente n’a pas consacré une ligne sur le sujet. Enfin et  heureusement l’article important de la Charente libre consacré à la réunion de Saint Médard efface un peu l’oubli. Merci Jean Claude, non merci Mauricette. Un compte rendu plus complet de cette réunion a été réalisé par Benoît Chevalier(chargé de mission économie de la communauté) et une fois qu’il aura été validé par les élus des 3B présents à cette réunion je souhaite qu’il soit mis en ligne sur le site cdc3b.com pour que chacun puisse y avoir accès. Trois ans de retard pour Pétignac Barbezieux c’est très mauvais.  Faute de mieux, l’échéance de 2009 semble quand même possible si l’on en croit les intervenants, député et représentants de l’Etat, qui ont manifesté une autosatisfaction vraiment indécente au regard du drame interminable et unique en France que nous vivons. Mais ce qui fait hurler c’est d’entendre qu’il faut rester optimiste pour le tronçon Reignac Chevanceaux alors qu’aucun engagement tangible n’existe à ce jour. De mon point de vue la décision de l’Etat (c’est de lui seul que les travaux relèvent maintenant) doit être immédiate, irréversible et pour une réalisation aussi rapide qu’elle peut l’être techniquement. Nous devons trouver ensemble sur ce territoire les moyens de faire sortir les pouvoirs publics de leur léthargie coupable sur ce dossier. Faut dire que ce qui n’aide pas c’est d’entendre notre député se dire plutôt content de la façon dont tout cela se déroule. Pour garder en permanence à l’esprit l’objectif à atteindre je propose que chaque conseil communautaire débute par les images sonores des poids lourds sur la deux voies à Touvérac suivies de la lecture (du type des annonces répétitives des débuts des journaux télévisés lors d'enlèvements) d’un texte qui dira ceci : « aujourd’hui lundi 3 avril nous sommes toujours sans nouvelles de l’Etat quant à son engagement pour la mise à deux fois deux voies de la RN10 entre Reignac et Chevanceaux. Le plus grand scandale de l’histoire récente de l’aménagement routier de notre pays continue. Nous demandons à tous les élus nationaux et aux représentants de l’Etat concernés de tout mettre en œuvre pour mettre un terme à la menace permanente sur la sécurité des automobilistes, des chauffeurs poids lourds et des habitants du Sud Charente, et nous faire connaître immédiatement leurs intentions et leurs décisions concrètes. » Nous avons trente ans de retard maintenant. Lenteur incroyable, coût démesuré  pour les contribuables et surtout les charentais, frein terrible pour le développement de la Charente et encore plus du Sud Charente maintenant, voilà bien le résultat de l’absence d’une autoroute qui aurait du passer en Charente pour relier Bordeaux à Poitiers mais encore plus Bellac et la route Centre Europe Atlantique. (voir mon article « on fait rien tout de suite ou on attend encore un peu ») Et puis avec une autoroute on se préoccupe de parkings pour les poids lourds. Dans le cas de l’aménagement de la RN 10 la DDE s’étonne encore que l’on puisse poser la question. Je dis souvent en poussant juste un peu qu’il y a complot et qu’une enquête devrait être ouverte sans délai pour confondre les responsables.

  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Thierry 01/04/2006 12:06

NICOLAS 
Les politiques se congratulent à tour de bras jusqu'à plus soif...
Ils sont plus que jamais satisfait de leurs travail et même mieux ils ne pensent pas du tout etre en retard.
Sauf que la mise à 2 X 2 voies n'est qu'un doublement de la RN 10 ( pas un profil autoroutier) et plus aucune possibilité de stationner ni même d'indication pour permettre au gens de sortir.  Alors ils font des haltes et viennent pisser devant ma porte.
Si seulement les services soi disant compétant regardaient vers quel fiasco on va : une RN sans un parking en Charente
S'ils nous mettent une pencarte à l'entrée du département pour que l'on puissent prendre nos precautions le mal sera moindre.

daniel 30/03/2006 21:18

Nana? Nano? J'arrive pas bien à voir...
Question pagaille, il sait comment y faire...

Nano 30/03/2006 19:08

Pfff, c'est la pagaille ce blog... On commence à parler cinéma chilien et on en arrive à la DDE et ses ancêtres, les cantonniers... avec un incompréhensible crochet "politique" par les Hôpitaux du Sud-Charente ! Ben dis donc...

daniel 30/03/2006 13:58

DDE... (dde)... Ca sonne un peu comme CPE...
Mais au contraire de ce dernier, y'a pas moyen d'y mettre un terme avant la fin...
Bon, je suis mauvaise langue!!!

Au Tâtre, dans les années50/60, on avait un cantonnier surnommé "caduc"! Je trouvais ça marrant comme surnom...
Y'a que lorsque j'appris ce que voulait dire ce mot, que je trouvai cela encore plus marrant...

Bernard 30/03/2006 12:35

Les politiques ont le dos larges même s'ils y sont pour quelquechose.Les dde (en petit comme leur action ) y sont pour beaucoup plus. Quand la route est amménagée en 2 X 2 voies en nord-Gironde, chez nous on nous l'a passée à 2X 1voie !!!
Quant à pendre les responsables haut et court, à part la satisfaction de l'avoir fait, le temps perdu et les morts ne se rattraperont pas.
à plus.....