Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un effort camarades.

Je guette depuis un certain temps les initiatives gouvernementales en matière de clarification et d’optimisation de l’organisation administrative de notre pays. Communes, communautés, pays, départements, régions et à la tête un Etat qui continue d’intervenir à tous les étages sont une spécificité de l’innovation politique à la française. Le mille feuilles est malheureusement une réalité nationale très lourde de conséquence en matière de frein au pouvoir d’achat et l’heure du « reengineering » a sonné depuis longtemps. La première responsabilité des élus c’est pourtant d’être de bons gestionnaires des prélèvements qu’ils effectuent sur les revenus des contribuables. Mais le paradoxe c’est que l’on continue de croire, par exemple, que l’Etat peut jouer un rôle direct sur le prix des matières premières sans vraiment se soucier de son efficacité dans l’utilisation de la moitié du PNB qu’il mobilise pour agir.

 

C’est à Limoges jeudi que le président a évoqué cette question et annoncé que le chantier serait sans doute ouvert en 2009. On peut parier que la résistance au changement sera encore plus vive ici qu’ailleurs de la part d’élus qui consciemment ou inconsciemment peuvent redouter les conséquences des évolutions pour eux-mêmes ou qui tout simplement ne perçoivent pas la gravité du problème.

 

Une nouvelle fois ELB vise juste en évoquant l’apparente supériorité en termes de croissance du capitalisme associé à un pouvoir totalitaire. Heureusement sa conclusion est très rassurante pour la démocratie sur le long terme. A lire.

 

Olivier Besancenot crée le NPA, le nouveau parti anticapitaliste. Il est très populaire si l’on en croit les sondages. C’est même lui qui plait le plus à gauche. C’est vrai qu’il a une bonne bouille et qu’il passe même chez Drucker. Une sorte de gendre révolutionnaire idéal. Je me dis que Robert Mugabe jeune ou Fidel Castro devaient eux aussi avoir cette fraicheur au même âge. Bon, je n’ai même pas envie de me réjouir de l’intérêt tactique qu’il représente pour la droite. Pas plus qu’il n’y avait lieu de se réjouir à gauche de son pendant à droite, le FN. Je me demande si une seule autre grande démocratie mature en Europe ou dans le monde suscite encore aujourd’hui un courant aussi fort d’utopie totalitaire.

Je viens de lire un très bon livre sur l’origine du statut de la fonction publique en France qui m’incite à trouver une corrélation entre la prospérité des mouvements populistes et cette autre spécificité nationale assez anachronique au pays des droits de l’homme. La vraie révolution aujourd’hui serait sans doute de fondre enfin le statut de la fonction publique héritée des charges de l’ancien régime dans un seul et même droit du travail commun à tous. Liberté, égalité en droits, la fraternité progresserait nettement.      

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Ingrid B 04/07/2008 14:46

MIEUX!

Vinosse 04/07/2008 14:44

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=9296449

Vinosse 02/07/2008 12:33

On lit de drôles de choses dans les journeaux du coin depuis hier...Je passerai sur les flatteries égotistes, juste qu'aujourd'hui je viens de d'apprendre qu'au Tâtre vont être entrepris d'importants travaux de décoration dans le fameux verger de pommiers anciens...Un verger soi-disant destiné à les sauvegarder!hahahahahaha!!!!!!!!! Quand on passe devant on voit une friche où l'herbe atteint le bon mètre sans arriver toutefois à étouffer une unique et souffreteuse pousse jaunissante que de loin on attribue à un malus quelconque...(ferme ta gueule, duret, tu fais chier...) 

John L 01/07/2008 16:01

En ce qui concerne l'utopie totalitaire, je crois que la réponse se situe de l'autre côté de l'atlantique :A près le Patriot Act, le Bill of rights (charte des droits fondamentaux) a été jetée aux ordures et l'habeas corpus n'est plus qu'un souvenir. Alors oui, cette tentation totalitaire a largement séduit les amis de notre Président. Je trouve d'ailleurs très dangereux qu'on puisse se poser la question du rapport entre croissance et démocratie. La démocratie n'est pas à sacrifier sur l'hôtel de la croissance ; on a déjà suffisamment sacrifié sur cet hôtel, il me semble. Poser le débat me parait déjà assez malsain, j'espère que ce n'est pas pour préparer les esprits... 

Vinosse 01/07/2008 07:46

"Ça va changer..."Haussement d'épaules!"Ça va changer..."Haussement d'épaules!"On est pas dans l'serviss' public alors..."Haussement d'épaules!"Ça va changer..."(extrait du: Petit Nicolas à Éffère trois)