Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce n'est pas la girouette qui tourne c'est le vent.

Aujourd’hui les habitants de Rioux Martin sont appelés à voter pour dire s’ils souhaitent ou non que leur commune adhère à la communauté de commune de Chalais. Le Maire n’a pas fait campagne ni pris position publiquement pour ou contre cette adhésion. Il s’en remet à la volonté des habitants de sa commune. Lui, premier magistrat de la commune refuse de s’engager. « Je suis leur chef donc je les suis » semble être sa devise sur ce sujet. Voilà une conception du leadership bien singulière. La question n’est pas simple et qui mieux que le maire qui a la confiance des ressortissants de sa commune peut les éclairer sur la voie à suivre et affirmer ses convictions. Le maire est quand même sensé avoir la hauteur de vue et l’information suffisante pour prendre parti et dire son engagement personnel? Mais pourquoi se mouiller semble t’il se dire puisqu'il y a tactiquement plus d’avantages à retirer en s'abritant derrière la volonté des troupes, quelle qu'elle soit. Cette stratégie permet simplement de vérifier objectivement le postulat suivant : on peut être grande gueule et ne pas avoir beaucoup de coui….euh de courage.  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

loic BESSON 09/02/2006 20:44

ainsi le citoyen qui vote  serait un couillon  qui n'a pas: "ni d'hauteur de vue ni d'informations"; c'est pour cela qu'il doit y avoir quelqu'un qui " lui montre la voie à suivre".Voilà une conception intéressante de la fonction de l'élu, du citoyen et de la démocratie..........................

seiji 03/02/2006 17:03

Comme cela est bien dit !Il reste que une collectivité publique ne fonctionne pas comme une entreprise où le patron décide et paye le personnel pour qu'il s'exécute en silence. La démocratie locale, elle, fonctionne à l'inverse : les électeurs élisent des dirigeants et payent des impôts. E retour, les élus représentent leurs concitoyens et tentent de réaliser leurs voeux. Et c'est pas si mal comme système : on l'appelle communément "démocratie".On n'ose pas imaginer le cas de figure où les élus n'en feraient qu'à leur tête ...

daniel 16/01/2006 13:55

Le vote a été non!!!

Qui représente qui, ou quoi, alors?

laurence 16/01/2006 08:45

sympa le commentaire, mais l'élu est bien le reflet de son territoire!!!  je pense que maintenant les gens ont envie de politiques à conviction, idées et qui se bougent, ... une autre génération arrive!!!!

daniel 15/01/2006 09:20

Pfouuuuuu!
S'il lit ça, le maire de R/M, il va riouîre de colère!!!
Mais bon! Il a été élu au suffrage universel!

J'ai zappé la soirée de Chatignac hier soir...
Je le regrette!