Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

info ou intox?

Au téléphone ce matin, entre une date pour la livraison des plants de Belchard que j'attends et un très sincère échange de voeux, j'ai évoqué avec mon ami Loïc, pépinièriste de profession, ma lecture passionnante du "rapport de la CIA: comment sera le monde en 2020," préfacé par Alexandre Adler. Cà m'intéresse m'a t'il dit, j'aime la prospective! Je suis maintenant impatient d'échanger avec lui nos impressions sur les hypothèses qui sont développées dans ce rapport. Adler a bien raison de dire de ne pas croire Michaël Moore quant à la supposée bêtise insondable de l'administration américaine.Ce travail collectif auquel ont participé tant d'individus différents par leur expérience et leurs savoir qui conduit à la proposition de quatre scénarios de futurs possibles mérite une lecture (et sans doute plusieurs)attentive. C'est bien en apprenant à décoder et à percevoir les signaux encore faibles du moment que l'on peut développer des intuitions pertinentes sur les évolutions à venir.Les fins d'année sont propices à ce type de littérature. Le hors série de décembre du Courrier International associé pour l'occasion à The Economist intitulé "le Monde en 2006" est un modèle du genre. Un article de Jonathan Fenby m'a particulièrement intéréssé, son titre:"je blogue, tu blogues, nous bloguons". En conclusion de l'évocation du formidable développement des blogs l'auteur termine par cette phrase: "les groupes de presse risquent de se trouver totalement dépassés quand la blogosphère sera devenue un média d'information à part entière." Je suis un passionné de la presse. Je tiens châque jour en main au moins trois quotidiens, la Charente libre, Sud ouest et les Echos. Dès que je passe devant un kiosque s'y ajoute le Figaro et bien sûr le Monde, dont j'ai souvent déjà feuilleté les pages sur internet.   Le problème c'est que la presse locale dès lors qu'elle traite de sujets que je connais bien, parce que je suis très directement concerné,  me fait souvent hurler tant la façon dont sont relatés les faits ou retranscrites les déclarations, sans analyses et sans confrontation des points de vue, dénature l'information et fausse la réalité des faits . C'est finalement la motivation principale qui m'a conduit, comme 80.000 individus châque jour, à ouvrir mon propre blog afin d'apporter ma version des faits et mes commentaires sur l'information diffusée par les journaux.  

Le sujet est inépuisable et il va y avoir fort à faire. Je souhaite commencer par un exemple anodin paru dans la presse la semaine passée pour la Charente libre et celle d'avant pour Sud-Ouest.

Je découvre un matin à la lecture du compte rendu de l'assemblée générale de l'association des pêcheurs du barbezilien que le président de ladite association en veut aux élus de la communauté de communes des 3b de ne pas avoir été capables de lui mettre à disposition une salle de réunion au chateau de Barbezieux pendant l'absence pour maladie de l'employée qui assure le gardiennage, alors que c'est le siège de son association. Je suis le Président de la communauté de communes des 3B et je découvre dans la presse un problème dont j'ignorais l'existence. Je fais mon enquête et j'apprends que les services de la communauté on favorisé l'orientation des demandeurs de salles pendant l'absence de la gardienne vers les salles des communes voisines en communiquant des listes pour accompagner en douceur la difficulté du moment. Ceci afin de contourner le casse tête qu'il y aurait eu à remettre des clés et à mobiliser un service de nettoyage pour les salles. Le président en question a bénéficié de ce traitement, a semblé compréhensif et a remercié la secrétaire des 3b. Il a toutefois évoqué son insatisfaction auprès de la gardienne, sans pour autant chercher à joindre un élu et en tout cas pas moi. Quelques jours plus tard nouvel article (en différé) sur l'assemblée générale houleuse des pêcheurs et nouvelle précision: c'est le président Daniel Sauvaitre qui est désigné et cible des foudres du Président pour ne pas lui avoir mis à disposition la salle. La moutarde me monte au nez, je me dis qu'ils commencent à me les briser menu le taquineur de goujon et les localiers avec leur ampli à rumeur. ils ébranlent quelques secondes ma farouche volonté de défendre la liberté de la presse. J'envoie une missive au pêcheur en chef pour lui témoigner ma répprobation et un mail à mon ami correspondant du journal pour lui dire la vraie vérité. Celui ci m'appelle ce matin, me dit comprendre mais ne peut plus rien faire... Je vais donc continuer à croiser tous les honnétes lecteurs de nos deux tabloïds locaux qui me diront en boucle:"alors parait que tu veux pas prêter de salle aux pêcheurs....."

J'y vois comme un problème, moi, à cette imprécision de l'info. Ce blog va donc entre autre contribuer à donner un autre éclairage aux faits. a suivre.   

 

        

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article