Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'oraison du plus mort est toujours la meilleure". Pierre Dac.

Dans le monde daté de demain on peut lire en page 24 deux articles très instructifs pour la Charente. Le premier s’intitule « Autoroutes. Le moratoire et les municipales » et le second « des infrastructures de transport en panne de financement ». J’ai fait une copie de cette page que vous pouvez télécharger en cliquant sur le lien suivant: http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/20/48/75/moratoire.doc .La qualité de la reproduction n’est pas fameuse et si vous avez des difficultés pour bien lire ces articles il est préférable d’acheter chez votre distributeur de journaux préféré ce numéro d’anthologie ou bien de se connecter sur le site http://www.lemonde.fr.

Ce qui frappe bien entendu c’est la carte réalisée par le service infographie du journal pour montrer les autoroutes existantes ou en voie d’achèvement, les projets liés à la sécurité routière (mise à deux fois deux ou trois voies aux normes autoroutières de routes nationales), les projets de contournement d’agglomérations congestionnées, les projets liés à l’aménagement du territoire et les projets susceptibles d’être abandonnés à la suite du Grenelle de l’environnement. L’article pourtant signé de correspondants du journal à Lyon et à Bordeaux mentionne uniquement pour la Charente deux projets qui pourraient être abandonnés. Il s’agit d’une liaison Angoulême Périgueux et d’une liaison Niort Limoges. La Route Centre Europe Atlantique est bien entendu totalement absente du document et pour ce qui concerne les projets liés à la sécurité, figurés en bleu, on remarque nettement la nationale 10 au sud de Bordeaux, toute la Bretagne et puis le nord et l’est de Paris. Mais en Charente strictement rien. Est-ce parce qu’ il y a tellement peu à faire maintenant sur la nationale 10 que cela ne préoccupe plus personne et que les deux villages de La Rochefoucauld et de Chabanais sont si petits qu’ils relèvent de l’anecdote? J’en doute. Je pense plutôt que nos avons là une confirmation complémentaire de l’ignorance des réalités charentaises à Bordeaux où à Paris. Si l’on ajoute à cela le rappel dans le deuxième article de la disproportion considérable entre les moyens nécessaires pour les travaux routiers à réaliser, malgré les abandons prévisibles, au regard des moyens disponibles, on peut être très inquiet comme je l’ai déjà dit ici en boucle ici plusieurs fois. Quelque part dans l’article les journalistes précisent que n’auront des chances d’aboutir que les projets qui seront soutenus localement. Ce qui peut se comprendre tant la compétition devient sévère entre les territoires. Si l’on en croit la carte ce n’est déjà pas gagné pour ce qui est clairement revendiqué par les politiques charentais, c'est-à-dire la N10 et la N141. La Charente libre faisait état, hier je crois, des attentes de La Péruse qui souhaite aussi être contournée comme devrait l’être Chabanais. J’ai comme le sentiment que ce qu’évoquent ces articles laisse peu d’espoir à moyen terme. Il se confirme de jour en jour que ce qui manque à la Charente c’est une stratégie claire, partagée par tous, qui exprime l’évidence du corridor de fret européen incontournable qui traverse le département du sud vers l’est et qui prenne bien la mesure des perspectives de financement du maître d’ouvrage. Très logiquement la Charente unanime devrait alors soutenir la concession autoroutière d’un raccordement entre Roumazières et La Croisière pour avoir de la crédibilité auprès de la direction des routes qui sans cette demande ne percevra jamais l’urgence d’achever la mise à deux fois deux voies de la RN141 sur tout le tracé entre Angoulême et Limoges. Et sans doute pas assez non plus l’urgence qu’il y a à réaliser Reignac Chevanceaux. Encore trois morts ces dernies jours. Deux sont très directement liés au scandale de carrefours à niveau sur une route impossible à traverser tant le trafic de poids lourds est dense. Au pays du principe de précaution constitutionnel pour la frime, la trouille et les emmerdements on admet toujours très bien les morts permises par la passivité de l’Etat et sa non assistance à automobiliste en danger.     
        
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Daniel D 22/12/2007 21:54

Ah bin alors! Voilà-t'y pas que l'anonyme me fait de la pub!

C'est pas croyable!

Il doit m'aimer alors...

Cet obscur doit être un grand timide pour sans cesse revenir ici me tendre sa perche pleine d'épines!

Finalement, en matière de sentiments, seules l'arrogance et la vindicte semblent être la meilleure façon de s'exprimer!

Daniel D 22/12/2007 20:21

Sympa le mec! V'là qu'y me fait de la pub!

Au fond il m'adore!

C'est surement un grand timide qui ose pas dire son nom...

un 16300 22/12/2007 19:12

C'est qui??? C'est lui..
http://www.aujardin.info/fiches/interview_dd.php

Sylvain HÉPIQUET 22/12/2007 12:26

C'est qui ce connard?????

un 16300 22/12/2007 11:15

C'est l'humour à Chi... de "petit fruits" (le Zorro du Tâtre)