Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'autre festival de Confolens.

Je viens de recevoir par mail le texte de l'intervention que souhaite faire Pierre Baudriller lundi à Chabannais en présence de Dominique Bussereau. L'association Axe Nantes Méditerranée qu'il préside a également fait réaliser une affiche pour l'occasion afin d'insister visuellement sur la cohérence de nos propositions. Vous pouvez consulter ces documents en cliquant sur les liens suivants.  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel D 19/11/2007 12:39

En lisant sur ton site le contenu de la lettre que vous alliez lui remettre ce matin, Bussereau a préféré ne pas se déplacer...

Il a trop eu peur!


Ah!ah!ah!ah!ah!ah!ah!ah!ah!ah!....

Arrêtez les gars....
J'ai trop mal de rigoler...

Daniel D 19/11/2007 08:30

L’industrie et les activités manufacturières c’est complétement dépassé. Les chinois y sont excellents et leurs produits sont moins chers, ça améliore notre pouvoir d’achat.
_______

On peut pas trouver affirmations plus crétines!
Débiter de telles conneries mérite bien l'anonymat!

b.delatte@wanadoo.fr 18/11/2007 22:53

Si au moins, ces décideurs politiques voulaient bien nous dire pourquoi ils sont contre nos idées !

anonyme 18/11/2007 22:30

L’industrie et les activités manufacturières c’est complétement dépassé. Les chinois y sont excellents et leurs produits sont moins chers, ça améliore notre pouvoir d’achat.

Dans un département comme la Charente, l’avenir est à l’entretien de l’espace rural pour le tourisme vert et dans les services d’aide à a personne.

Daniel D 18/11/2007 08:49

A courageux anonyme:

Pas d'usines: pas de boulot, mais tu t'en fous, t'es retraité SNCF!

Si Barbezieux avait eu un peu de reconnaissance, elle aurait réhabilité l'ancien établissement de Lucien BRETON, à qui pas mal de gens d'ici doivent tant, plutôt que de laisser dépouiller la carcasse pas des vautours sans ailes.
Bref, sinon à part se méfier des contrôles de vitesse, je vois pas ce qui choque le conducteur entrant par la route de Chalais...
Un manque de cohésion peut-être...

Plus sérieusement: les opposants à la très grande rocade du Bordelais tiennent argument du fait qu'il n'y pas forcément un lien entre l'implantation industrielle et la multiplication des détournements. Disons que ce machin aurait plus un impact néfaste sur l'environnement qu'offrirait un attrait supplémentaire aux industriels. Pour la charente il s'agit plus de canaliser un flot de camions destructeurs de qualité de vie, qu'augmenter les installations qui elles se font sur d'autres critères ...