Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce que j'ai dit.

Je viens de retrouver ma liaison internet en arrivant à Vilnius. Je l’avais perdue depuis lundi au Bélarus pour un problème d’identification chez l’opérateur local. Je viens de relever mon courrier dans ma boîte à lettres et j’ai lu la presse locale, enfin je veux dire celle de Charente. Il y a aujourd’hui un article dans la Charente Libre qui me fait dire que je préconise l’établissement d’un point poste chez un commerçant à la suite de la fermeture de l’agence par la Poste. Ce n’est pas exact. Ce que j’ai dit à la fin de la réunion qui s’est tenue à Brossac vendredi dernier à l’initiative du maire et en présence d’un représentant de la poste , d’élus du conseil municipal, du conseiller général et des maires du canton n’était pas une préconisation de solution mais un relevé des solutions possibles et de la méthode qui pouvait être adoptée pour les étudier. En effet après les discussions il apparaît qu’il y a quatre possibilités pour poursuivre la présence en bureau de la poste à Brossac. La première c’est de refuser tout net l’évolution proposée et d’exiger, en mobilisant la population, une présence du niveau de celui que connaissait Brossac jusqu’à maintenant. La deuxième c’est de ne pas s’engager avec la Poste en s’en remettant à ses choix pour sa présence à Brossac. La troisième c’est de s’engager avec la Poste pour une durée de 9 ans en assumant le coût immobilier du bureau ainsi que l’embauche et la rémunération de la personne recrutée pour tenir le bureau. La Poste versant dans ce cas à la collectivité une somme forfaitaire sensée couvrir les coûts. Cette solution permet à la collectivité d’aller au delà de la présence recommandée par la Poste et d’en assumer totalement le coût supplémentaire. La quatrième possibilité c’est qu’un partenariat se noue avec un commerce local qui peut ainsi modestement conforter son activité et son attractivité tout en faisant bénéficier les clients de plages d’ouverture beaucoup plus importantes. Pour la poste c’est moitié moins cher mais pour le client les possibilités de retrait d’argent sont limitées et la confidentialité n’est pas garantie au même niveau.
Nous sommes convenus qu’il y avait lieu de bien étudier les avantages et les inconvénients de chacune des hypothèses. Mais dans un premier temps c’est bien la commune qui à l’initiative et qui va dire ce qu’elle souhaite. Mon sentiment du moment pour bien servir la population, et ce n’est pas une préconisation, c’est qu’une combinaison qui associerait d'un côté le partenariat collectivité et Poste pour un nombre d’heure à déterminer à plages fixes et de l'autre un relais chez un commerçant qui permettrait de concilier le service et la confidentialité attendue de la Poste quelques heures par semaine et sur une amplitude de temps beaucoup plus importante la distribution de ce qui peut l’être chez un commerçant. La communauté est sollicitée par la commune et ses représentants auront donc à se prononcer sur l’engagement qu’ils souhaitent avoir sur ce service.       
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Daniel D 04/08/2007 12:45

J'ai tout lu le journal aujourd'hui!

L'intriguant Benoit C en remet une couche: dans sa rubrique des Ô et des Â, après s'être fait offrir gracieusement une boisson chaude chez Séverine, il ne trouve pas mieux que d'insinuer que Renaud D, délaisserait son bureau à la MJC au profit de la boutique de Séverine, autrement plus agréable, je le consents moi-même.

Une bonne keukla...

Plus bas, allusion faite à un certain Farid qui pour lui ne peut être que l'ancien Chirurgien revenant sans cesse sur le lieu du crime continuer un combat perdu depuis longtemps(circulez, y'a plus rien à voir)et surtout régler ses comptes sur un blog tenu par un élu local et tout juste bon à cela...

Une kleuka... Encore...

Charentais 02/08/2007 22:57

Ce n'est pas l'article de la Charente-Libre qui vous fait dire que... mais le maire de Brossac qui rapporte que... Nuance.