Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brazil.

On cherchera vainement dans l’article de Sud-Ouest de ce jour consacré aux hôpitaux du sud Charente une information simple et claire sur la nouvelle offre de soins proposée aux habitants du Sud Charente. On y parle d’accréditation, de communiquer davantage et du mot d’ordre de Karine et Michel : « continuer à avancer ». On ne saura pas plus qu’eux vers où puisque ce n’est toujours pas le sujet pour nos localiers. Il est tellement plus important de vanter les mérites du système qualité maison qui décrit par le menu l’organisation et les méthodes de la boutique de services. Pourtant chacun sait combien d’entreprises ont disparu parce qu’elles croyaient qu’un système qualité pouvait compenser l’absence de stratégie. Et encore heureux qu’ils ont des procédures à l’hôpital avec la flopée d’administratifs occupés normativement à déshumaniser la maladie pour soigner les petites angoisses des dirigeants du moment. C’est étonnant d’ailleurs comme on ressent à travers les propos laudateurs de Mauricette ce nouveau monde idyllique d’un hôpital, sans médecins et sans opinion publique mal intentionnée, guidé par la norme heureusement reconnue par les plus hautes autorités. Pour ceux qui veulent en savoir plus il faudra sans doute attendre que le professeur Vigneron revienne pour nous dire rétrospectivement qu’elles ont été les évolutions profondes en cours à l’hôpital. Faut-il alors accréditer l’idée qu’on se fout vraiment de vous, presse et dirigeants de l’hôpital réunis ? C’est à vous de répondre.  

    
 
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

NATHALIE 21/07/2007 18:08

c'est bizar mais quand vous parlez de l'hopital les commentaires n'existent plus comme si tout le monde fermait ses yeux et ses oreilles sur sa propre santé il faut dire que le travail de sappe a ete bien orchestre.la chirurgie est morte leschirurgiens sont ou partis ou en passe de l'etre .le docteur le bolloch' s'en va .on ferme 10 lits de medecine provisoirement comme pour les convalescents . le personnel part ailleurs (22 seraient dejà partis) donc des emplois en moins .c'est bon pour le maire ... et le directeur dit avec"karine" (c'est super on se tutoie chez les cadres) tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes

arno 21/07/2007 17:13

J'ai beaucoup aimé votre site cela vous direz t-il de mettre un lien mutuelle entre nos deux sites si vous le désirez!!!
Mon blog est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/

Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde,vous pouvez débattre dans les commentaires!!!

farid 18/07/2007 11:01

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes hospitaliers; surtout pour l'hôpital de Barbezieux!...A l'heure où se pose déjà la question de savoir pendant encore combien de temps on continuera à l’appeler hôpital, la super direction se félicite de son bilan.
Après la fermeture de la maternité, transformée en magnifiques bureaux pour l’administration, la fermeture des lits de convalescence, transformés en bureaux divers ; s’installe la fermeture de la chirurgie et bientôt celle d’autres services. En effet rapidement va se poser la question de la nécessité de maintenir un service de radiologie alors que le cabinet de radiologie de ville, hautement performant, est tout à fait suffisant. Que dire du laboratoire, un seul biologiste de garde touts les jours, au mépris des règles élémentaires de sécurité, pour une activité déjà ridicule et qui va s’écrouler sans la chirurgie. Il existe un laboratoire de ville mieux équipé et qui pourrai largement suffire à lui seul. Que dire des urgences, simple étape et perte de temps inutile en chirurgie. Le maire avait raison de jurer, au début de son mandat qu’il ne serait pas le maire de la fermeture de la maternité, puisqu’il est celui de la disparition annoncée de l’hôpital.
Le départ du docteur FARHI, ardemment souhaité par messieurs VIGNERIE et BORDAS, devait régler tous les problèmes ; c’est pour cela que tout va très bien. Que dire du départ du docteur INAL ? Et celui du docteur LE BOLLOCH ? Combien de temps encore avant ceux des docteurs SAADI et FRASSATI ?
On peut effectivement féliciter le directeur pour la qualité….da sa démolition. Bien sûr que l’accréditation sera plus facile à obtenir avec une structure réduite à sa plus simple expression et privée des services actifs.
Espérons simplement que la population de Barbezieux, qui n’est déjà plus dupe des mensonges du maire, se souviendra le moment venu du choix et sanctionnera cette municipalité qui transforme progressivement la ville en désert. Dans tous les cas, nous serons un certain nombre à être là pour le lui rappeler et demander des comptes au maire