Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SOS PS

J’ai dit ici combien j’avais trouvé vif et tonique Malek Boutih, l’ancien président de SOS racisme devenu membre du Conseil National du Parti socialiste. J’ai retrouvé cette vivacité intellectuelle et cet anticonformisme qui m’avaient surpris et intéressés dans l’entretien qu’il a accordé au Monde daté d’aujourd’hui (voir le site internet du Monde). Perdre les élections semble être le meilleur moyen en politique pour casser l’armure et arrêter la langue de bois. Enfin c’est une thérapie de choc dont il ne faut pas trop abuser quand même.  
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac. Mais aussi Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine, Président de l'Association Nationale Pommes Poires, membre de WAPA (World Apple and Pear Association) et secrétaire général d'Interfel.
Voir le profil de Daniel Sauvaitre sur le portail Overblog

Commenter cet article

daniel D 29/06/2007 21:25

J'ai fait des photos cet après-midi.

Au cas où...

daniel D 29/06/2007 12:18

Bon! Pour nous changer des drames charentais de l'UMP,
j'espère que tu vas nous faire un reportage photo détaillé sur l'assemblée réunie sur le talus de REIGNAC.

Et aussi sur cette fête républicaine, communautaire, sociétale et surtout PAÏENNE(le bûcher pour fêter l'anniversaire!) à laquelle tu vas participer.

le prince rouge 27/06/2007 12:28

C'est marrant comme les gens de droite aiment les gens de gauche quand ils ne le sont pas (de gauche). Parce qu'enfin M.Boutih c'est qui? Un responsable associatif qui par la grace de quelques grenouillages espérait devenir député sans rien connaître du territoire qu'il prétendait vouloir représenter. Il a juste commencé par insulter la quasi totalité des élus socialistes locaux pour finir par s'indigner qu'on puisse oser se présenter contre lui. Il est peut-être intelligent, pêchu et tout et tout mais semble avoir une drôle de conception de la démocratie quotidienne.
Tant qu'on y est faisons un sort aux "prises" de N.Sarkozy.
Kouchner, vieux courtisan fatigué qui s'est toujours trouvé du côté du pouvoir, quel qu'il soit.

L'ancien collègue de F.Hollande, spécialiste de l'Europe, ancien collaborateur de J.Delors! Quelle belle démonstration qui permet de montrer que l'Europe telle qu'elle nous est fabriqué depuis 20 ans est décidement un projet de droite ultra-capitaliste et totalement dévouée à l'ordre marchand.

E. Besson: un traître de carnaval!

JM Bockel: la seule question qui vaille est que faisait-il au PS?

Si ça ne reconstruit pas encore, ces débauchages ont au moins le mérite de la clarification.

J'ai de la peine pour M.Hirsch. Que dira-t-il quand il lui faudra se montrer solidaire de la politique économique qui vise pour l'instant surtout à rassurer les rentiers et les puissants?