Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous mes meilleurs vœux de bonheur, de bonne santé et de réussite pour l’année 2017.

Plus que quelques heures pour 2016. C’est donc le moment des vœux pour le nouvel an qui va commencer. Et à cet instant, c’est toute l’année qui vient de s’écouler qui défile sous nos yeux. Ce qui nous a meurtris et qu’on ne veut plus revivre. Les menaces qui enflent de toute part et dont on souhaite qu’elles s’estompent. Mais au plus profond, ce sont les espoirs et les rêves qui nous motivent et nous guident qui s’imposent en même temps que grandit à cet instant l’envie ardente de les réaliser.

Attentats, guerres, déplacements de populations, montée des extrémismes, radicalisation islamiste, nouvelles tensions géopolitiques, délitement du projet européen, désenchantement en France ou réchauffement climatique, l’addition des pesanteurs sur nos destins a fait frémir dans les chaumières en 2016.

Bienheureusement dans le même temps pointe un sentiment de confiance en chacun de nous. Parce que si l’on remet en perspective les difficultés à surmonter avec celles qui ont dues l’être dans notre longue histoire qui précède, elles se relativisent nettement et nous nous savons évidemment capables d’y faire face.

Une France du plein emploi, en sécurité, prospère et solidaire, fière d’elle-même, de sa culture, de ses libertés, de son éducation, de sa santé, de son art de vivre, de son environnement, de son agriculture, de ses usines, de son dynamisme économique, de son Etat régalien mais modeste, de ses collectivités économes et à leur juste place, pour tout dire une France plus solide et plus heureuse est parfaitement possible. Chacun le sait.

Vient alors le débat difficile sur les moyens d’y parvenir. L’année 2017, avec l’élection présidentielle, sera  opportunément celle du choix de la voie à suivre et de celui qui l’incarnera.

Amplifier le corsetage du pays par de nouvelles lois et encore plus de réglementations, maintenir toujours autant de dépense publique et de prélèvements obligatoires, prendre toujours plus aux uns pour pouvoir donner aux autres sous prétexte de rééquilibrage et de régulation, mais en alimentant au passage l’insatiable machine politique et administrative, privera encore un peu plus chacun de sa liberté ou du fruit de son travail, voire même de travail.  

L’illusion de gains indolores pour soi-même comme pour une majorité d’électeurs peut conduire à croire ceux qui promettent de les satisfaire sans structurellement ne rien changer du tout.

L’enjeu est tel qu’il nécessite bien alors comme le dit François Fillon le courage de la vérité. Mais l’adhésion d’une majorité de français ne peut se faire qu’avec la conviction que la réforme proposée est positive et juste en même temps qu’elle est porteuse de bienfaits pour le plus grand nombre.

Ce sera tout le défi de 2017 que de réussir la pédagogie nécessaire qui fera comprendre comme le dit le philosophe que « ce n’est pas le chemin qui est difficile, mais que c’est le difficile qui est le chemin ». Mais chacun de nous n’a-t-il pas déjà l’expérience intime au quotidien de ce que cela signifie ?

Quoi de plus enthousiasmant alors que d’amorcer en 2017 le redressement tant attendu ?

J’ai décidé pour ma part de m’y engager complètement. Avec l’expérience de nombreuses réussites collectives, en famille, en entreprise, dans de multiples coopérations professionnelles, à la commune ou plus tôt à la communauté de communes, comme plus récemment avec notre mouvement politique, je suis candidat aux élections législatives pour représenter et servir les habitants de la  deuxième circonscription de la Charente.

Je me tiens dès aujourd’hui à votre disposition pour vous écouter et pour débattre. Rien ne me passionne autant que d’échanger et de rechercher avec vous les solutions à nos problèmes.

C'est avec beaucoup de détermination et d’optimisme que j’adresse en cet instant à chacun de vous, à votre famille et à tous ceux qui vous sont chers, mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de réussite, de joie, de bonne santé pour l’année 2017 qui commence. Je pense aussi très fort à toutes celles et tous ceux qui souffrent de maladie ou de handicap, qui se sentent isolés ou que les guerres et les dictatures ont déracinés et jetés sur les routes de l’exil. Que nos engagements solidaires en 2017 permettent de leur venir en aide.   

Bonne année à toutes et à tous.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

roy16 31/12/2016 17:26

trés belle année 2017 daniel tes efforts auprés de tous et toutes porteront vraisemblablement leurs fruits une année 2017 ou il y a de nombreux challenge a relever de tout coeur avec toi et ton équipe;a ta famille et a tes proches aussi une belle année 2017,ton entourage sera trés important cette année plus encore que d'habitude.

Christian Delage 31/12/2016 15:56

Cher Daniel,
Je te souhaite à mon tour une belle année 2017, au cours de laquelle je suis certain que tu ne travailleras pas que...pour ta pomme.
Amicalement,
Christian