Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Charlie hebdo. Le combat pour la liberté.

La rédaction de Charlie hebdo a été entièrement décimée en fin de matinée aujourd’hui par des terroristes fanatiques. L’attaque a fait 12 morts et 11 blessés. Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Bernard Maris ont été tués lors de la fusillade. Ils paient de leur vie leur engagement intransigeant pour la liberté d’expression. Ils étaient menacés depuis que le journal avait publié en 2006 les caricatures danoises de Mahommet. A la une de ce numéro qui avait déclenché un tollé et des tentatives d’interdiction parmi certaines organisations musulmanes, Cabu avait dessiné le prophète débordé par les intégristes, la tête entre les mains  se lamentant dans une bulle magnifique : « c’est dur d’être aimé par des cons ».

Le débat avait fait rage dans la société. N’était-il pas absurde et dangereux de se livrer à une telle provocation gratuite compte tenu des fatwas proclamées ici ou là envers les auteurs des caricatures de Mahommet. Philippe Val, le directeur du journal de l’époque considérait qu’il fallait bien au contraire publier ces caricatures pour que la liberté d’expression ne soit en aucun cas sous contrôle de menaces terroristes. Je l’ai entendu ce soir très ému parler de tous ses amis assassinés, de la nécessité de continuer leur combat plus que jamais nécessaire.

Nous savons aujourd’hui que Charlie Hebdo avait vu juste. Que Mahommet et l’Islam ne peuvent pas être en dehors du champ de la liberté d’expression en France, du droit à la caricature. L’immense mouvement de solidarité qui s’est exprimé dans tous le pays et au delà depuis ce carnage montre qu’il a été compris. Qu’ils ont été compris. Qu’aucun de nous ne sera libre et en paix tant qu’une menace mortelle pèsera sur un dessinateur, un journaliste, un artiste, un écrivain en raison de l’exercice de leur liberté d’expression.

J’imagine et je compatis à la douleur des familles et des amis des victimes de cette barbarie.

Pas facile d’être Charlie, de résister activement, de combattre comme ils l’ont fait pour notre liberté. Surtout en nous faisant rire. Avec ce blog, à ma manière, je veux ce soir leur rendre hommage et demain défendre encore plus, sans concession, notre liberté et nos valeurs. Le respect de toutes les religions est compatible avec le droit de caricaturer tous les dieux, tous les prophètes, tous les saints, tous les clergés et d’en rire.  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article

Daniel D. 08/01/2015 14:54

Ça va être Charlot Hebdo bientôt ici...

Albert 08/01/2015 12:23

bonjour Daniel, merci pour ton article. L'hommage que tu rends aux victimes nous renforce dans notre besoin vital de liberté républicaine. Albert

Lassime 08/01/2015 11:21

Dieudonne n a t il pas été censure ? Visiblement le degré de l'humour tolérable reste à l appréciation de certains.

alain boivin 10/01/2015 03:41

L'humour de Charlie Hebdo n'a rien à voir avec celui de Dieudonné. Charlie Hebdo n'a jamais (à ma connaissance) regretté que Hitler n'ait pas eu le temps de finir le "boulot".