Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ceinture et bretelles. Grand Angoulême sans fleurs de La Couronne.

Je sais mes chers lecteurs. Je suis un incorrigible optimiste. Jusqu’à ce soir, j’ai cru que la nécessité d’une bonne coopération entre les communes de l’agglomération du Grand Angoulême l’emporterait sur l’apartheid de la gauche contre la droite.

Je ne confonds évidemment pas les choix et les projets représentés par les uns et par les autres. Je suis clairement engagé dans un camp. Même si je suis plus libéral que de droite. Toujours du côté de la loi qui responsabilise et protège le plus faible contre toutes les formes d’oppressions, institutionnelles, économiques ou sociales. Mais une fois passé le combat politique dans les communes de l’agglomération, dans le respect des équilibres et des sensibilités sorties des urnes, je sais par expérience que la coopération entre tous les exécutifs est incontournable pour la réussite de tout le territoire dans le cadre communautaire.

Ce n’est malheureusement pas le choix qui a été fait par les élus majoritaires de gauche. Ils sont sûrs d'eux et ne partagent pas le pouvoir. Politiques jusqu'à l'overdose. Ils ne partageront sans doute pas non plus aux yeux de la population la lourde responsabilité des blocages à venir.

Je devrais alors plutôt me réjouir de la mauvaise image de la gauche en Charente qu’ils ont peaufiné avec application. Mais je ne sais pas apprécier la politique du pire. Alors tout ça me rend plutôt triste et inquiet.

J’ai cessé de consulter CL en ligne à la descente du TGV pour échanger longuement sur tout cela avec Xavier. Les heures et les jours passés ont été rudes. Mais finalement, c’est toujours dans l’épreuve que le caractère se forge. Et j’évalue jour après jour sa belle maturité qui progresse et m’impressionne.

Quel contraste quand même entre cette domination partisane stérile et la belle ambiance communautaire que j’ai retrouvée un peu plus tard à Barbezieux. Je suis arrivé à la fin du conseil, au moment du verre de l’amitié servi à la salle des alambics de Plaisance. Tout un territoire réuni pour un nouveau départ, mais avec une solide expérience acquise de la coopération réussie. Beaucoup de nouvelles têtes aux côtés des sortants. Des hommes, des femmes, jeunes et moins jeunes, enthousiastes, souriants et engagés pour les 4B. Un vrai moment de bonheur. Décidemment la taille de la commune ne fait rien à l'affaire. On peut être grand dans une petite et bien petit dans une grande. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Je suis arboriculteur, viticulteur et maire de Reignac, Mais aussi Président du comité départemental UMP Charente, Président de l'Association Nationale Pommes Poires et Vice Président de WAPA (World Apple and Pear Association).

Commenter cet article